Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D u suspense ! De l'aventure ! Un soupçon de romance ! Des mystères ! Des machines volantes (expérimentales) ! Des meurtres en séries ! Des rues pavées et sinistres ! Des malfrats gouailleurs ! Des flics à moustaches ! Qui est l'assassin des bas quartiers : homme ou loup-garou ? Pour le savoir, plongez avec frisson, passion, effroi et impatience dans : L'étrange affaire des corps sans vie !

Sous ce titre à la formulation surannée et même un peu kitsch, Régis Hautière et David François ont composé une enquête policière assez classique, dont la principale originalité tient au contexte. L'histoire se passe en France, dans les bas quartiers d'une ville de province, à la fin du XIXe siècle, à une époque sur le point de basculer dans la modernité mais pas encore affranchie des superstitions les plus échevelées. Dans ce monde où le tramway et les premières automobiles se disputent la voirie avec des voitures à chevaux, un étudiant en médecine légale, féru de nouvelles méthodes de criminologie, décide d'enquêter sur une affaire criminelle qui laisse la police assez pantoise.

Il s'agit de son premier livre, et pourtant David François fait preuve d'un style graphique à la fois personnel et plein de maturité. Ses dessins sont caractérisés par des décors urbains aux architectures précises, qui contrastent avec une représentation plutôt caricaturale des personnages. Ceci, et un goût manifeste pour les volutes (jusqu'au lettrage des onomatopées et des exclamations des personnages), donne au récit une sorte de fantaisie sympathique au lieu d'en accentuer le côté thriller ou dramatique.

A noter, ce one-shot policier de 160 pages couleurs est proposé pour 14 euros, un coût assez modéré pour un livre en quadrichromie de cette pagination. Les éditions Paquet auraient-elles trouvé le chaînon manquant entre le "roman graphique" cher aux indépendants et l'album standard (46 planches quadri) des gros éditeurs ? Reste à savoir si les amateurs de noir et blanc accepteront un livre qui s'efforce de séduire un large public, et si les amateurs d'albums classiques réserveront une place de leur bédéthèque à un album hors format.

Par J. Briot
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'etrange Affaire des Corps sans Vie

  • Currently 3.85/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    chtifchtif Le 29/05/2006 à 23:41:09

    je suis toujours friand de ce genre d'histoires à la Sherlock Holmes,et là , on est en plein dedans ! Le récit est complètement basé sur l'enquête autour de meurtres en série mystérieux. Un étudiant en médecine s'improvise apprenti-détective et utilise les techniques naissantes de la police scientifique et de la psychanalise (Freud, jamais cité néanmoins) pour progresser dans ses recherches, et c'est passionnant.

    Les dialogues sont réussis, avec quelques très bons moments, et j'aime bien ce dessin "en pointes" (proche de celui du "Dr heraclius Gloss" par exemple).

    Au rayon des petits reproches:
    * le lettrage est il est vrai, parfois difficile à lire, mais ce n'est pas insurmontable (et puis, cela donne un petit côté "vieilles lettres" propice à l'époque décrite, finalement pas désagréable).
    * le récit est quand même très linéaire, c'est l'enquête et seulement l'enquête (juste une petite incursion loufoque avec "l'avion" du pépé au début), mais bon, ça fait déjà 160 pages quand même, et la lecture est assez dense (rien à voir avec le "c'est plié en 10 mn", comme on a pu le lire ici au vu du petit format).
    * l'utilisation fréquente et pas toujours justifiée des cases en noir et blanc
    * plus gênant, pour moi, la fin m'a un peu déçu... par rapport à la "galipette finale" promise par l'auteur !

    Bon, finalement, j'ai cité plus de reproches que de qualités, mais qu'on ne s'y trompe pas, le plaisir de lecture est bien présent, et je ne regrette pas du tout mon achat !!