Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jenni

29/05/2006 4872 visiteurs 4.0/10 (1 note)

J eune chinoise de 16 ans, Jenni débarque à Londres dans un univers estudiantin dont elle ne connaît rien. Les coutumes du lycée Saint-Paul lui paraissent bien étranges et elle ne maîtrise guère la langue. Il lui faudra plus que l’aide de son mouton en peluche pour s’imposer auprès de sa pimbêche de colocataire et faire tourner la tête aux beaux et riches garçons qui l’entourent.

Jenni est un manhua largement autobiographique dans lequel Jennifer Li retrace sa propre expérience des collèges anglais lors du premier séjour qu’elle y fit avant d’entamer sa carrière de photographe et d’actrice aux Etats-Unis. Elle propose ainsi un intéressant regard asiatique sur l’Occident. Le personnage principal découvre, avec une certaine candeur, le mode de vie européen et la vie scolaire de ses riches camarades. En particulier, son incapacité à communiquer correctement en anglais évoque bien les difficultés que le lecteur lui-même a pu expérimenter en tentant de se faire comprendre à l’étranger. Malheureusement pour l'intérêt de l'histoire, dès que Jenni commence à s’affirmer, la communication devient plus facile avec les autres élèves.

Ainsi, malgré une thématique prometteuse, le scénario de Jenni reste assez creux et complètement fondu dans le moule du shojô le plus classique. En effet, les évènements s’enchaînent sans limites temporelles et on ne sait donc pas combien de mois ont passé entre les premières pages et les dernières. Par ailleurs, chaque personnage correspond très exactement aux stéréotypes du genre : l’héroïne un peu cruche mais jolie qui s’impose finalement, la colocataire à la fois rivale et amie, le beau brun ténébreux musicien et son pendant le blond charmeur – accessoirement meilleur copain -, ainsi que le gentil rondouillard à lunettes toujours prêt à rendre service mais qu’on regarde à peine. Bien évidemment, les cœurs sont en émoi – surtout celui de Jenni – et il n’est guère difficile d’imaginer la fin ou le choix de la petite chinoise.

Le dessin est également extrêmement classique avec ses gros plans sur des visages souriants ou émus, ses trames fleuries, ses tentatives de capturer et rendre les sentiments au plus juste. Mu Feng Chun se complait à détailler les tenues et coupes de cheveux tout en les mettant habilement en valeur.

Jenni est un manhua trop superficiel et aux accents trop naïfs pour convaincre d’autres lecteurs que des adolescentes rêveuses et les amateurs des histoires "fleur bleue". Dommage.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Jenni

  • Currently 2.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.2/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.