Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Vies littéraires

24/04/2006 6813 visiteurs 8.0/10 (1 note)

A vec une mauvaise foi magnifique car pleine de facétie, le dessinateur de presse américain Edward Sorel exécute une biographie au vitriol d'une dizaine d'écrivains illustres des XIXe et XXe siècles : Léon Tolstoï, Marcel Proust, Carl Jung, Jean-Paul Sartre, Bertolt Brecht et différents auteurs anglophones. Au vitriol, car ses intentions sont loin d'être bienveillantes. Au lieu de rappeler le génie des uns et des autres, Sorel ne retient de ces sommités que leurs pires traits de caractère, que leurs actions les moins valorisantes. Et tout cela est illustré par des dessins féroces et moqueurs, dans un style spontané d'une grande force comique.

Alors certes, toutes les anecdotes citées sont parfaitement authentiques, mais la démarche ressemble tout de même à celle des paparazzi de la presse à scandale : il s'agit bel et bien d'aller fouiller dans les poubelles des célébrités pour y trouver quelques pièces à conviction. On imagine Sorel en train de lire des dizaines de biographies pour préparer son livre, regrettant la droiture de tel auteur qu'il aurait bien voulu se payer, ou au contraire exultant en découvrant des dérèglements moraux ou sentimentaux pouvant servir son dessein...

S'il est évident qu'on ne pourra pas s'en tenir à la seule lecture de cet ouvrage pour se faire une idée de la vie des écrivains concernés (ce n'est pas le but !), ce livre insolite et désopilant montre s'il en était besoin que le bel esprit et le mauvais esprit peuvent coexister. Au-delà, Vies littéraires démontre avec efficacité qu'il faut dissocier l'œuvre et l'artiste : un romancier formidable peut aussi être un salaud, un con, un despote familial, un allumé, un mégalomane, etc. Ce qui ne diminue en rien l'intérêt de ses œuvres.

Par J. Briot
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Vies littéraires

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.