Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Baobab 2. Chapitre deux : Celestino

24/04/2006 5604 visiteurs 8.0/10 (2 notes)

C elestino continue à faire de la bande dessinée au Parador méridional. Mais le départ de son meilleur ami, Pilade, le fait s'interroger sur l'opportunité pour lui de rester dans ce petit pays où tout semble endormi, et où une vie peut passer en un clin d'oeil sans que l'on aie eu le temps d'en faire quelque chose. Petit à petit, il sombre dans la dépression, et la maladie de sa soeur ne l'aide en rien, la rencontre d'une curandera, une adepte du culte vaudou, lui provoquant même des hallucinations.

Ce tome 2 de Baobab n'est pas réellement la suite du premier, son ambiance est très différente. Loin de la tension des épisodes asiatiques, Igort emmène son lecteur dans la nonchalance de ce pays d'Amérique du Sud, dans un album lent et majestueux, dont la majeure partie est onirique. Il met également en place une mise en abyme intéressante, montrant Celestino à sa planche à dessin, inventant des personnages et confronté à la difficulté de faire publier ses travaux. Difficile à première vue de démêler la fiction de l'autobiographie, ou d'écarter totalement l'un des deux genres.

Plus psychologique que réellement actif, ce chapitre 2 entraîne le lecteur dans les méandres de la pensée du personnage, peut-être, sans être réellement un prologue au précédent, ni d'ailleurs une suite. Il est difficile de le dater. Il termine sur un cliffhanger plutôt réussi, dans le sens où l'on referme l'album déçu de ne pas avoir immédiatement la suite.

Baobab est une série curieuse, dont on peine à trouver les tenants et les aboutissants. Chaque fin de chapitre entraîne plus de questions dont on espère, peut-être en vain, trouver les réponses. Entre temps elle tient en haleine, pas comme un polar mais comme un voyage au centre de caractères-types qui réservent probablement des surprises. Reste à attendre le chapitre trois...

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Baobab
2. Chapitre deux : Celestino

  • Currently 3.08/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (13 votes)

  • Igort
  • Igort
  • 03/2006
  • Coconino Press - Vertige Graphic
  • Ignatz
  • 2-84999-025-6
  • 32

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.