Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le ciel au-dessus de Bruxelles 1. [avant]...

06/04/2006 9189 visiteurs 5.6/10 (8 notes)

E rwin Engell Stern est ressortissant du royaume de Kazarie, un minuscule royaume au bord de la Mer Noire où cohabitaient juifs et musulmans, et qui a été détruit par Staline. Fadia est "née en Belgique d'origine marocco-babylonienne. Une beurette, une bâtarde, une "zinneke". Une vraie européenne...". La rencontre, en marge d'une manifestation pour la paix, de ces deux êtres si semblables et que pourtant tout sépare va faire vaciller les certitudes de l'un comme de l'autre.

Hislaire, Yslaire, Sylaire, Bernar Yslaire... A chaque série, l'homme change de nom, mais pas seulement. Il change d'identité, de style, de personnalité, de vue sur le monde. Yslaire grandit, mûrit, et avec lui ses personnages, aussi dissemblables que possible, et pourtant tous reliés par une même quête d'idéal, celle qui pousse Bidouille à monter en haut d'un immeuble, Julie à essayer de se crever les yeux ou Erwin à violer Fadia. Oui, dans l'univers éthéré du Ciel au-dessus de Bruxelles, une certitude : ce viol qui, même si le "héros" tente de le justifier par la libération de la jeune femme, laisse un goût amer dans la bouche, fait de gêne et de mauvaise conscience. Cet acte charnel en entraînera probablement beaucoup d'autres dans la suite de l'album, si l'on en croit le papillon omniprésent, symbole habituel de la théorie de Lorenz dite "effet papillon". Yslaire souhaiterait-il faire une illustration de ce principe ?

Cependant l'histoire, pour éthérée qu'elle soit, manque d'un petit quelque chose pour éveiller totalement l'intérêt du lecteur. On joue avec le graphisme, les couleurs, les polices... et entre temps il ne reste que peu de matière. Doit-on se préparer à un deuxième tome d'une densité impressionnante, ou au même style de vacuité fort esthétique ? Parce que bien sûr, graphiquement, il n'y a rien à redire. Le dessin est superbe, les ambiances fortes, la mise en page très intelligente. On retrouve la "patte" de l'auteur de XXème ciel.com, les rondeurs des personnages de Sambre... A travers de nombreux clins d'oeil, il nous montre d'ailleurs qu'il est loin de renier ses séries précédentes. Mais on bute toujours sur ce manque de contenu qui fait qu'à part balayer rapidement les grands sujets de société que sont la Shoah et les attentats-suicide, cet album reste, peut-être pas vide, mais en tout cas peu consistant.

Une légère déception avec cet album dont certains espéraient une histoire forte. Mais l'auteur ne s'est pas totalement éloigné de ses amours de jeunesse, promettant une suite à Sambre juste après Le Ciel au dessus du Louvre annoncé pour la rentrée 2006. Espérons que ces deux albums sauront faire retrouver aux fans leur enthousiasme.

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
5.6

Informations sur l'album

Le ciel au-dessus de Bruxelles
1. [avant]...

  • Currently 3.46/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (91 votes)

  • Yslaire
  • Yslaire
  • 03/2006
  • Futuropolis
  • 2-7548-0005-0
  • 68

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kingtoof Le 16/07/2014 à 09:09:46

    Pamphlet contre la violence... :
    - violences religieuses (Shoah, occupation israélienne, terrorisme intégriste musulman).
    - violences des médias (violence d'Al Jazeera, voyeurisme des tv occidentales lors de l'invasion américaine de l'Irak en 2003).
    ... sur fond d'une histoire d'amour intemporelle.

    Stark007 Le 20/04/2013 à 09:29:59

    Absolument INDISPENSABLE. Magnifiquement HUMAIN. Terriblement TOUCHANT. Deux tomes qui nous rappellent que la BD est aussi vecteur de messages et pas seulement une suite de cases dessinées.

    Un TOUT GRAND MERCI monsieur Yslaire.

    Lounaelys Le 22/11/2009 à 12:30:32

    Tout simplement magnifique tant au niveau du graphisme qu'au niveau du "scénario".
    L'histoire d'amour apporte la fraicheur nécessaire pour contraster avec l'indicible horreur qu'est la guerre, le devoir de mémoire est primordial...(même si cela semble "stéréotypé" aux yeux de certains).

    Guyomar Le 08/04/2008 à 17:10:27

    J'aime beaucoup le travail d'Yslaire sur XXème siècle et Sambre et je n'ai pourtant pas été convaincu par la lecture de ce "Ciel au dessus de Bruxelles". Je n'ai d'ailleurs pas fini la lecture du premier tome. J'ai trouvé l'ensemble très "attendu" et le discours assez stéréotypé. La guerre en toile de fond d'une histoire d'amour impossible, ça devrait vous faire penser à pas mal de choses.
    Le dessin de Yslaire est toujours autant à mon goût, mais a aucun moment je n'ai reussi à rentrer dans l'intrigue me désintéressant totalement du destin des deux protagonistes...Dommage pour moi.

    horoloadmin Le 26/08/2007 à 14:27:28

    Superbe, un récit touchant proche de l'actualité et du monde dans lequel nous vivons. Belle romance en devenir.
    Des dessins toujours aussi magnifiques.

    madlosa Le 17/06/2007 à 17:27:27

    Cette BD est tout simplement superbe, construite autour d'une rencontre improbable entre un juif et une "beurrette bâtarde" le bassin ceint par des explosifs. Ce récit puise ses racines dans le génocide juif de 39/44 magnifiquement évoqué... Les planches sont partagées entres les dessins, splendides et les insertions de d'images d'actualité. Certes l'approche peut énerver car un peu démonstrative parfois, mais l'auteur a su trouver les mots justes sans tomber dans la facilité. Ce premier épisode donne immédiatement envie de connaître la suite de cette histoire d'amour... explosive.

    deckard73 Le 14/06/2007 à 10:21:47

    BD snob et prétentieuse avec des dessins qui rappellent un Bilal fatigué, des personnages principaux très agaçants, des personnages secondaires sans aucune épaisseur ou caricaturaux, un message super bateau, une "histoire" qui tiendrait sur dix planches avec un autre dessinateur (14 euros la BD quand même)... Ne m'a pas du tout donné envie de lire le tome 2.

    Gallino Le 14/05/2006 à 19:07:09

    Excellente BD proposant un dessin soigné et stylisé, un scénario à la fois actuel et original.

    scalp Le 22/03/2006 à 09:44:40

    Lecture vraiment agréable, le dessin de Yslaire est une fois de plus sans faille. C'est une jolie histoire d'amour sur fond de terrorisme, le seul reproche que je peux faire c'est que sa ce lit trop vite :( vivement la suite en tout cas.

    char7y Le 20/03/2006 à 11:11:10

    Superbe BD. Du très grand Yslaire, mis en page très pertinente, couleur et dessin somptueux. Très belle histoire sur un thème actuel. Vivement la suite