Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lupus 4. Volume 4

30/03/2006 14728 visiteurs 9.0/10 (11 notes)

S anaa et Lupus ont échoué sur une station de vacances abandonnée en orbite autour de la planète gazeuse de Lumen, endroit reculé et déserté s'il en est. L'idéal pour vivre à deux, loin de tout en attendant la naissance du bébé. Oisiveté salvatrice, même si elle est ennuyeuse parfois, qui va être rythmée par les aléas de la grossesse, le développement intempestif d'un organisme végétal et les dysfonctionnements d'un robot à tout faire. Alors, happy end ?

Frederik Peeters a de fortes chances de ne rester connu que par un cercle restreint de lecteurs de bandes dessinées. Ne voguant jamais sur un mainstream quelconque, ne surfant pas plus sur une mode édictée par un succès récent de l'un de ses confrères, il continue son bonhomme de chemin en le pavant de chefs-d'oeuvre destinés à ceux qui feront l'effort de sortir des sentiers battus.

En terminant sa première œuvre majeure depuis Pilules Bleues par un album qui laisse béat d'admiration, l'auteur suisse confirme sa qualité de scénariste hors pair en maltraitant le lecteur avide d'aventure toute faite et stéréotypée. Sanaa et Lupus ne sont pas des héros comme les autres et leur destinée est tout à la fois hors du commun et ordinaire. Reflet de ce que l'on peut trouver chez une femme ou un homme, amalgame des comportements des plus fous aux plus "raisonnables", ce couple est tout à la fois : aventuriers galactiques, amants intersidéraux et humains passifs qui doutent, qui ont peur de l'avenir et qui espèrent. Le tout avec une simplicité telle que l'aspect science-fiction disparait au profit de l'étude de moeurs. Sans trop dévoiler l'issue fœtale, la conclusion ne pourra laisser indifférent.

Malgré quelques "visions" sorties tout droit de l'imaginaire torturé du dessinateur et parfois proches de l'incompréhensible, le graphisme sobre mais expressif exprime à merveille tour à tour les joies, les craintes ou les souvenirs des protagonistes. Le texte devient alors superflu, le dessin assumant à lui seul la totalité de la communication des sentiments. La capacité à jouer avec la lumière et les ombres est une preuve de la maîtrise du noir et blanc et ajoute la touche de chaleur nécessaire au froid sidéral d'une station spatiale.

Lupus n'est pas une série comme les autres au même titre que Peeters est un auteur à part sur la planète BD. Heureux celles et ceux qui ne l'ont pas encore découverte, leur plaisir à venir est immense.


>> Lire la chronique du Tome 2
>> Lire la chronique du Tome 3

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
9.0

Informations sur l'album

Lupus
4. Volume 4

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (129 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Random- Le 06/06/2018 à 18:11:03

    Cette fois, Lupus et Sanaa sont seuls et livrés à eux-mêmes sur la station orbitale. Il ne se passe presque rien, sinon une vie de couple et un Lupus aux petits soins... Le final laisse place à l’interprétation de chacun mais la boucle semble bouclée pour Lupus, enfin devenu un adulte. Une très belle œuvre, qui fait réfléchir et qui mérite d’être relue plusieurs fois.

    cedd79 Le 22/06/2013 à 16:08:47

    Mon avis est valable pour toute la série "Lupus".

    Sous sa narration qui semble d'un premier abord simpliste, voire "vide", "Lupus" se révèle être une histoire avec de nombreuses interprétations, lectures, et sous-lecture, bardées d'énormément de symboles, de références et d'allusions philosophiques.

    Si la science fiction est en effet une toile, un paysage dans lequel vont évoluer les personnages, le thème principal est avant tout les relations humaines, ou plutôt les non-relations.

    Car "Lupus", c'est avant tout une réflexion sur nos rapports aux autres, à nos parents, nos amis, nos amours, un regard sombre, plutôt pessimiste, mais qui laisse une porte ouverte sur la possibilité d'avancer et de ne pas finir seul avec soi-même...

    Un grand moment de BD, de littérature, mêle si certaines planches, certains passages (dont la fin) peuvent paraitre compliquer à saisir. Car effet, "Lupus" n'est pas une série qui se lit simplement, elle demande une analyse, une réflexion, des questions, sans forcément de réponse à la clef... Comme la vie, quoi !...

    Guyomar Le 08/10/2007 à 15:51:10

    Clap de fin pour une série qui m'a beaucoup impréssionné. Sûrement une des mes plus belles découvertes de ces dernières années. Que dire, graphiquement je trouve toujours ça aussi génial et puis surtout quelle sensibilité et intélligence dans le récit, la construction de la BD, la manière de faire évoluer physiquement et psychologiquement les personnages. C'est drôle, émouvant, le tout dans un univers pas banal. Magnifique !

    galaxity Le 08/10/2006 à 18:31:22

    Les histoires et les dessins de Frederik Peeters sont hors du commun. On ouvre la BD et là, on entre dans une autre dimension qu'il est à chaque fois difficile de quitter même une fois la lecture achevée. Cet auteur a un talent immense et nous fait frémir.