Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

I l était une fois, un renard rusé, satyre malicieux, amateur de femmes et de vin, qui possédait chaque nuit la charmante épouse d’un marchand parti en voyage. Le fieffé goupil se délectait de cette aubaine et en profitait joyeusement. Mais c’était sans compter sur Petit Kou, fils de la dame en question, inventif autant que téméraire et bien déterminé à chasser ce vilain animal par tous les moyens possibles et imaginables.

Pour sa première œuvre publiée en France grâce à la nouvelle maison d’édition, Xiao Pan, spécialisée dans les bandes dessinées chinoises, Nie Chongrui adapte dans le Le fils du marchand, un conte de Pu Songling (fin du XVIIème siècle). Il y propose une promenade divertissante et amusante dans la tradition chinoise, en faisant s’affronter un esprit renard, coquin accompli poursuivant les humains de ses assiduités sexuelles, et un enfant fauteur de trouble qui ne cède pas devant les maléfices de son adversaire. La farce et le rire trouvent leur source dans le duel entre ces deux intelligences et le ridicule grotesque des adultes incapables : que ce soit mère Wu, la cuisinière, imposante par la taille mais poltronne, ou le marchand si désespéré des mauvais tours du renard qu’il en devient ivrogne, ou encore du magicien imbu de sa puissance qui échoue dans son art. Les trognes même des protagonistes invitent à la moquerie.
Graphiquement, l’album allie un trait simple, dynamique et des couleurs franches, unies, assez vives. L’ensemble rappelle que l’auteur a travaillé dans un studio d’animation. Quelquefois cependant le dessin s’avère plus réaliste dans certains gros plans où les visages sont bien détaillés. De plus, le choix du format franco-belge permet de mieux apprécier chaque case.

S’adressant aussi bien aux jeunes lecteurs qu’aux autres, Le Fils du marchand offre un intéressant et alléchant aperçu de la BD chinoise. Prenez la peine de vous y pencher.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Le fils du marchand

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (11 votes)

  • Nie, Chongrui
  • <Indéterminé>
  • 02/2006
  • Xiao Pan
  • 2-940380-01-5
  • 80

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.