Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Smoke 1. La main de Caïn

23/03/2006 7537 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

D ans un Royaume-Uni en pleine débâcle, proche de la banqueroute nationale, un accord avec l'OPEP se précise. Il était grand temps, car le pays est au bord de la pénurie de pétrole. Mais voilà que le président de l'OPEP se fait kidnapper par une organisation terroriste assez folklo, la "brigade du droit à la beauté", une escouade d'obèses psychopathes. De quoi faire flamber les cours ! Parallèlement, Rupert Caïn, un "nettoyeur" au service du gouvernement, est en pleine crise existentielle depuis le décès du colonel Tim (à la fois son chef, son ami et son ex-futur-beau-père potentiel). Il a décidé de mener l'enquête, quoi qu'il en coûte… Il en coûtera bien plus qu'on n'imagine !

Alex De Campi, ancienne journaliste et analyste financière, suit un parcours qui rappelle celui de Jean Van Hamme. A 31 ans, elle a plaqué sa carrière internationale pour se consacrer à sa passion, l'écriture de bandes dessinées. Smoke, son premier projet, s'est révélé suffisamment séditieux et original pour attirer l'attention d'Igor Kordey, dessinateur aguerri ayant œuvré pour DC Comics (avec Batman Tarzan, saga qui met en parallèle l'homme chauve-souris, justicier de la nuit et l'homme-singe, seigneur de la jungle) et pour Marvel (différents épisodes des X-Men…), bref une pointure.

Sur le fond, il s'agit d'une trame politico-financière avec complots et manipulations d'une organisation secrète (la routine habituelle, quoi !)… mais avec de belles réparties et une quantité de petits détails qui vont de la provocation insolite (notamment des publicités, dont la G-card : "Dépensez ! Vos enfants paieront !") jusqu'au politiquement très incorrect (his Majesty le roi d'Angleterre, est un junky on ne peut plus dépravé). Dominé par l'action explosive et une violence trash exacerbée, le scénario de Smoke cultive également une certaine forme de cynisme subversif et un humour d'une noirceur de pétrole.

Par J. Briot
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Smoke
1. La main de Caïn

  • Currently 3.48/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (33 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    scalp Le 04/03/2006 à 11:16:21

    Un recit assez captivant avec une alternance action/reflexion qui fait qu'on ne s'ennuie pas une seconde. Un heros charismatique, un mechant tres mechant, des seconds rôles interressant. Niveau dessin Kordey se debrouille plutot bien ( par moment on dirait même du Romita jr ), il a une reel maitrise des scenes d'action tres bien decoupé et qui rende tres bien. J'espere avoir une suite.

    kaoticorporation Le 01/03/2006 à 16:02:07

    Une histoire classique mine de rien : Un tueur découvre qu'il a été manipulé par le gouvernement décide de faire la lumière sur son passé.
    Même si Smoke contient de bonnes idées et que l'univers a défaut d'être complètement original se montre intéressant.
    On n’est pas complètement passionné par la quête de Caïn, la faute à des personnages stéréotypés et une histoire pas vraiment surprenante.
    Un bon comics mais (trop) classique.