Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M att Conway est agent à la FDA (Food and Drug Administration) lorsqu'il découvre, au cours de sa mission de destruction des œuvres de Wilhelm Reich qui est jugé subversif et dangereux pour la population américaine, un livre intitulé "Les fonctions de l'orgasme". L'agent du gouvernement décide pour la première fois dans sa carrière de commettre un faux en écriture et de garder le livre qu'il annonce pourtant comme détruit dans son rapport. A la lecture de ce livre, ses rapports avec sa femme vont radicalement changer et son intérêt pour le travail de recherche du psychanalyste allemand, élève de Freud, va se réveiller. Qu'est ce que l'orgone et quelles sont ses capacités ? Qu'est ce qui fait si peur au gouvernement américain ? Quelles sont les raisons réelles du changement de comportement de la femme de Matt ?

Le McCarthysme est encore dans tous les esprits lorsqu'en 1956 débute cette histoire. Reich n'est pas poursuivi comme communiste mais est inquiété, jugé et emprisonné pour le mystère qui entoure ses travaux portant sur l'orgone. L'orgone, nom donné par le scientifique à l'énergie d'un type très particulier qui selon lui se libère au moment de l'orgasme et est responsable de l'origine de l'univers et des planètes. Reich meurt en prison en 1957, dans des circonstances non élucidées, la même année que McCarthy lui-même.

C'est dans cet environnement de faits réels que vont évoluer les protagonistes de cette aventure romanesque. En effet Patrick Delperdange base le début de son récit sur un fait historique : l'ordonnance de la justice américaine concernant la destruction du matériel et de la documentation de W. Reich, et sur la possibilité qu'un des agents de la FDA ait subtilisé des documents qui auraient dû être détruits. L'agent en question se voit ainsi confronté à des interrogations sur la justification de l'acharnement dont fait preuve le scientifique et sur l'utilité que peuvent avoir les étranges machines issues de ses recherches.

Malheureusement, seul son cas personnel semble l'intéresser. Dans un premier temps, son couple va revivre grâce à un des livres subtilisés, puis intrigué par l'orgone et ses pouvoirs il va expérimenter une de ces "machines" qui va lui permettre d'enfin surmonter une épreuve. Tout cela reste bien fade, d'autant plus que les scènes de sexe qui truffent l'album, n'apportent pas grand-chose à l'histoire, l'impression de voyeurisme restant la plus grande. La suggestion, plus subtile, est souvent tout aussi évocatrice lorsqu'elle est habilement amenée. Les cases ainsi économisées auraient pu servir à donner du corps aux investigations du héros. Pour le commun des mortels, Wilhelm Reich reste toujours aussi inconnu, comme ses travaux d'ailleurs. Un développement sur le pourquoi de sa persécution aurait pu trouver un écho favorable et aurait rendu l'intrigue plus étoffée, moins routinière d'un simple vaudeville polarisé à la sauce américaine.

Ce n'est pas le dessin de Thierry Cayman qui permet de s'évader outre mesure tant il est si peu emprunt d'originalité. Sa représentation des années 50 à New York se borne à quelques modèles de voitures de l'époque et à la bonne vieille pub pour cigarette. Les personnages sont rigides, sans expression et les couleurs ont peu d'attrait. Peu ou pas d'évolution depuis S.T.A.R., déjà réalisé avec le même scénariste. Les histoires se suivent, se ressemblent et s'oublient vite.


>> Biographie rapide de W. Reich (entre autre) :
>> Chronique du Tome 4 de S.T.A.R. :

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
3.5

Informations sur l'album

Partie de plaisir

  • Currently 2.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.4/5 (20 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    poinuv Le 14/06/2006 à 21:01:01

    J'étais assez mitigé après avoir lu cette BD. On rentre bien dans l'histoire et le
    scénario n'est pas mal fait, mais le dessin est souvent maladroit, et même si
    l'histoire est bien ficelée elle manque malgré tout d'intéret. Donc une BD non
    indispensable mais qui fera plaisir à certains. Je dois quand meme dire que j'ai
    acheté la BD connaissant le fils du dessinateur. Sinon je ne pense pas que je
    l'aurais fait. Mais la couverture est tout de même attirante et certaines scènes
    assez sensuelles...