Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Salem la noire 2. Le Diadème des Ames

08/03/2004 7899 visiteurs 5.5/10 (4 notes)

Q uelle gloire que celle d'appartenir à la Guilde des Fielleux de Sälem ! Servir sous les ordres du charismatique Gosling, aux côtés de Nusrat et Apanathur, deux des plus vaillants voleurs que la profession ait jamais connus... Mouais... Arrêtons là, je vois bien que vous n'y croyez pas un seul instant.
Zauron non plus n'était pas plus convaincu lorsqu'il dut se résoudre à faire appel à l'unique guilde de voleurs de Sälem, mais l'enjeu était trop important pour faire encore traîner les choses. Zauron, le seigneur ombrageux, possède deux talents peu enviables: celui de perdre tout et n'importe quoi (surtout lorsque cela ressemble vaguement à un anneau) et celui de s'entourer d'incapables (ici les fidèles Gazguls).
Il chargera donc Gosling, le chef de la guilde, de retrouver contre une forte récompense le diadème des âmes, subtilisé par un elfe et un nain, et sans lequel il ne pourra se réincarner convenablement. Nusrat et Apanathur seront naturellement réquisitionnés pour cette mission.
Parlons nous de magie ? En les murs de Sälem ? Si fait ! Et il y a fort à parier pour que toute cette affaire vienne chatouiller les narines de l'infâme prévôt...

C'est le sourire en coin que l'on attendait les prochaines aventures de Nusrat et de son frère Apanathur. Seulement le bon souvenir laissé par La pierre de Mort-Levée persistera-t-il ?
Le diadème des âmes reprend de manière assez efficace les ficelles du premier tome: un couple de héros catastrophiques, une ville - Sälem- pleine de vie, des personnages secondaires nombreux et travaillés, et surtout un excellent travail sur les dialogues (qui tiennent souvent du meilleur de De capes et de Crocs).
D'un tome à l'autre, le dessin reste agréable, malgré la persistance de petits défauts, concernant notamment la finesse de certains visages. La mise en page est aussi un peu plus chargée et n'offre pas à ce titre une lecture très aisée.
Restent également quelques points inexplicables. Ainsi on ne parvient pas à bien identifier le rôle de certains personnages. Certaines ressemblances physiques finissent d'égarer un peu plus le lecteur dans cette aventure aux multiples rebondissements.
Il est dommage que ces petits détails ajoutent un peu au manque de lisibilité d'une trame à la base assez 'touffue'.
Malgré ces lacunes, le ton est toujours aussi enlevé et l'humour omniprésent. Aussi, l'univers de Sälem La Noire séduit par sa gouaille, des passages hilarants, la force de caractère de ses personnages et la bonne humeur affichée de ses auteurs. Et même si Le Diadème des Âmes ne convainc pas totalement, on attend rapidement la suite.
A noter pour les aficionados de Tolkien qu'ils trouveront le mythe de l'Anneau sérieusement revisité !

Par Nerhu
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.