Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

303 (Bamboo) 1. Afghanistan

09/02/2006 6196 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

U n fusil. Voilà ce qui relie un soldat russe, un commando anglais, un rebelle afghan, un flic du Middle West et d'autres personnages hauts en couleur. Tout simplement un fusil. Un fusil de guerre, de la marque Lee-Enfield, qui sera le témoin indirect et impassible de faits de guerre que les soldats aimeraient oublier, de corruptions a propos desquelles certains flics seraient tentés de fermer les yeux.

Afghanistan. Période post-11 septembre. Un avion américain s’est écrasé. Agacé par les jeunes recrues, un vétéran de la guerre du temps de l'URSS mène un groupe de Spenatz russes à la recherche des documents secrets contenus dans l’appareil. C’est sans doute sans compter sur les soldats américains et les SAS anglais, tous bien décidés à s’approprier ces papiers et à ne laisser aucun témoins derrière eux.

Auteur remarqué de séries extrêmement populaires auprès du public américain (Hellblazer, Preacher, Hitman ou encore Just a Pilgrim), Garth Ennis revient avec un récit de guerre pur-jus, aggressif et cruel.

Car il s’agit avant tout d’un récit violent. Violent, certes, par son action qui présente la confrontation armée entre trois groupes de commandos. Les auteurs n’y vont pas avec le dos de la cuillère : attendez-vous donc à un bain de sang avec très peu de survivants à la clef. Mais la brutalité du récit se situe principalement dans l’ambiance que les auteurs essaient de mettre en place en grande partie via les introspections personnelles du héros. Tiraillés par le souvenir de ses ancêtres morts lors de la seconde guerre mondiale et par sa propre expérience lors de la guerre contre les moudjahidin, ce vétéran nous présente une image désabusée de l’humanité, dans laquelle la vie d’un individu n’a que finalement très peu d’importance.

Via un récit dur et sec, Ennis nous présente donc la guerre moderne telle qu’elle est et non pas telle que les médias ont l’habitude de nous servir. Malgré cela, un peu plus de finesses dans ses propos (très anti-américains) et dans la narration du récit auraient été les bienvenus. Ce dernier ne s’embarrasse pas de subtilités pour dénoncer la guerre en général et l’actuel gouvernement américain en particulier. Cela atténue un peu la gravité de son propos. Dommage.

Le dessin, quant à lui, ressemble très fort à ce qu’il se fait depuis quelques années au sein des comics américains. Très réalistes dans sa retranscription des personnages et de l’action, le trait de Jacen Burrows semblait tout indiqué afin de retranscrire les angoisses de son scénariste et le monde chaotique qu’il veut nous décrire.

Afghanistan est un récit qui prend aux tripes. Manquant parfois de finesse, Ennis et Burrows nous offrent néanmoins une allégorie froide, sans concession, ni fausse pudeur, de la guerre et de la folie des hommes.

Âmes sensibles et bien-pensantes s’abstenir…

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

303 (Bamboo)
1. Afghanistan

  • Currently 2.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (20 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    scalp Le 21/01/2006 à 14:06:00

    Je commence par le gros point negatif : sa ce lit beaucoup trop rapidement : pas plus de 15 minutes pour 70 pages c'est un peu light. Mais c'est 15 minutes agreable. Bon c'est du Ennis sa fait donc pas dans la finesse : c'est assez violent ( des tripes à l'air à un moment ) niveau scenario c'est assez basique : plusieurs soldats sont à la recherche du même avion et vont donc s'entretuer, le dessin est une pure merveille, c'est ultra detaillé, les multiples fussillades sont une reussite. L'histoire aurait merité un peu plus de detail quand même car sa se limite vite à des fussillades. Sympa.