Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Q ue les mamans ou les futures mamans se rassurent, les papas ou les futurs papas aiment ou vont aimer être père. Si, si, c'est Nicoby qui vous le dit. En tout cas lui, il a aimé la grossesse, l'accouchement et les premiers émois de son bébé. Les 3 chapitres de ce Chronique layette sont là pour l'attester :
Avant : du test de grossesse à la prise de conscience de la paternité à venir, en passant par les échographies, l'annonce aux proches, les achats indispensables, la découverte du sexe du bébé et les cours de préparation à l'accouchement.
Pendant : de la crainte de la perte des eaux dans la voiture à la célébration de la naissance, sans oublier le plus beau jour de sa vie : l'arrivée de Bazile et l'effet grisant d'être père.
Après : du premier réveil en pleine nuit aux premiers pas de Bazilou, les joies des premiers mots et des cadeaux inutiles de certains amis.

Nicoby ne nous épargne rien des interrogations, des doutes, des réflexions qui tuent et des émois du futur puis du jeune père. Avec la même précision que sous son autre pseudo Korkydü (Pattes de velours et La Voix), on retrouve l'humour et la justesse qui sied à bon nombre de situations, certains pères s'y retrouveront.

La force de ce récit autobiographique réside essentiellement dans le registre de l'autodérision que Nicoby n'hésite pas à utiliser, se moquant de ses attitudes tantôt machistes (propres à tout homme, toujours juste ce qu'il faut mais pas trop) tantôt fragile et attentionné. Il dévoile son sens inné du comique de situation avec un bon mot à chaque page et une chute ne pouvant que faire opiner du chef les messieurs (s'ils ne roulent pas sous la table pliés de rire), faire hausser les épaules des dames et leur extirper des ricanements. Si, je vous l'assure, la mère de mes enfants a ri. Ce qui prouve bien que cet album est aussi fait pour les mamans et que les situations décrites ne sont pas dénuées d'une certaine justesse. Justes, elles le sont évidemment pour Nicoby, mais elles sont également le reflet du comportement de certains pères face à l'évènement majeur d'une vie. Nicoby touche même si il est sans aucun doute plus drôle de vivre avec lui qu'avec le poinçonneur des Lilas. Pour rendre un récit autobiographique palpitant, encore faut-il avoir une vie palpitante.

Le dessin de type gros nez renforce le trait humoristique et le choix du noir et blanc ancre le style "journal de bord". Les auteurs de bande dessinée s'y adonnent de plus en plus avec plus ou moins de réussite. Il faut avoir envie de se mettre en scène et de le faire bien, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Nicoby paraît tellement naturel que l'on aimerait le compter parmi ses amis pour en profiter plus longuement.

A ranger soigneusement à coté de Corps de rêve de Capucine. Les versions homme/femme se marient à merveille.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Chronique Layette

  • Currently 3.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (24 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Lelf Le 21/08/2008 à 22:16:35

    Avant-Pendant-Après, la venue de bébé est toujours un grand moment. Surtout quand elle est racontée par Nicoby.
    L'auteur met en scène la naissance de son propre premier enfant, se moque gentiment des réactions de son entourage et des siennes propres face au miracle de la vie.

    Petit bijou d'humour et de bonne humeur, ce livre est à mettre dans toutes les mains.

    zaaor Le 20/03/2007 à 13:04:37

    Très court, vivant et surtout...très rigolo. Certains gags font mouche!!!

    philig Le 22/11/2006 à 10:31:09

    voila le cadeau "touch of class" pour les futures naissances!!
    a offrir aux futurs parents
    de petites histoires rigolotes autour de la future naissance du bébé de l'auteur
    on rigole du début a la fin
    ras le bol de natalys?
    offrez du six pieds sous terre!!