Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Seuls 1. La disparition

19/01/2006 21591 visiteurs 6.7/10 (12 notes)

U ne petite ville banale, pleine de buildings. Quatre enfants relativement normaux, des enfants d'aujourd'hui qui voient peu leurs parents, font leurs devoirs, veulent voir le film jusqu'à la fin, font des expériences scientifiques ... Et un petit garçon noir dans un orphelinat. Le point commun entre ces cinq charmants bambins ? Un matin, ils vont se réveiller seuls. Sans leurs parents, ni leurs frères et soeurs. Et, tous les cinq ensemble, ils vont tenter de survivre dans un monde hostile, auquel ils ne comprennent pas tout.

Fabien Vehlmann, dont on parle beaucoup ces derniers temps, signe avec La disparition un scénario curieux, longue introduction qui finalement nous en apprend peu. Le lecteur, comme les enfants, ne comprend rien à la situation, ce qui fait que chaque incident mineur, se transforme en évènement intense. On a autant peur lors de la course poursuite que pendant la disparition de l'un des enfants. Et ce qui se présentait comme un album jeunesse laisse maintenant présager une série plus adulte. En tout cas le pari est réussi, on veut connaître la suite.

Bruno Gazzoti a pris la plume pour mettre en images ce monde démesuré, où tout est beaucoup trop grand pour les héros. Immeubles immenses, pièces vastes, mobilier gigantesque, le dessinateur de Soda avait l'habitude du très grand en dessinant New York. Et son trait rond et attachant, prompt à la caricature, convient parfaitement aux bouilles enfantines. On regrettera cependant une colorisation informatique très (trop ?) lisse et impersonnelle, qui implique peu le lecteur : tout cela reste très conventionnel.

Seuls est un album intéressant, bien rythmé, mais à qui il faut réellement une suite, pour juger de sa pertinence. En l'état, c'est un peu court ! On décèle cependant, dans ce tome d'exposition, les ferments d'une bonne série d'aventure. A suivre ...

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Seuls
1. La disparition

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (258 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 30/08/2020 à 19:52:13

    Avis sur la série:

    Le lecteur est tout de suite plongé au coeur d'un mystère: comment les habitants d'une ville peuvent-ils disparaître au cours d'une nuit en ne laissant comme survivants que quelques enfants qui vont tenter de survivre? Je me suis cru dans un épisode de la série TV "Lost" tant les similitudes sont grandes. Il y a tout d'abord ces animaux sauvages qui déambulent dans les rues. Et puis, c'est la même façon de distiller goutte à goutte le mystère sans donner la moindre explication mais tout en multipliant les hypothèses (sont-ils morts? ou bien dans une dimension parallèle?...).

    On retrouve également la même multiplication des personnages qui avaient chacun leur vie et surtout leur caractère différent (la débrouillarde bricoleuse, le colérique, la bonne élève coincée, l'orphelin solitaire, le trouillard...) et qui vont se retrouver mêler à cette aventure étrange. On espère simplement que le scénariste ne va pas s'éterniser au risque de perdre son public comme dans la série Lost...

    Le second opus m'a fait penser au film de Wes Craven "Scream". Bref, on tremble à l'idée de la menace que représente ce maître des couteaux alors que l'ambiance n'est déjà pas rassurante dans une ville déserte. En effet, j'ai été séduit par une atmosphère urbaine déserte pesante où l'angoisse est palpable à chaque instant. C'est déjà pas mal... A bien y réfléchir, c'est même franchement bien par rapport à la production actuelle. Il faut juste savoir le reconnaître !

    Les tomes se sont succédés jusqu'au 5ème qui nous révèle une partie du mystère et qui ouvre une autre porte vers un second cycle. On peut observer une parfaite maîtrise du scénario notamment en ce qui concerne sa cohérence. Le dessin est précis et l'histoire parfaitement narrée.

    A partir du 10ème tome et en même temps du 10ème anniversaire de cette série, on a un troisième cycle qui commence. Les personnages ont évolué. Les bons et les méchants ne sont pas ceux qu'on croit. On va les suivre un peu séparément pour de nouvelles aventures toujours aussi mystérieuses dans un univers toujours aussi angoissant.

    La série a beaucoup gagné en notoriété parmi les jeunes dont les miens qui sont fans. Certains parents se sont tout de même inquiétés en voyant du sang sur les couvertures car cela n'inspirait guère confiance. En réalité, c'est quand même assez léger et ce n'est qu'un effet de style. On ne meurt pas vraiment dans cet univers assez étrange. Il ne faut pas se fier aux apparences. Cela rappelle un peu les "X Files" mais version junior. Rares sont quand même les séries qui s'adressent à un public jeune et plus adulte. Il y a une véritable dualité qui me plaît bien. Je conseille vivement l'acquisition.

    Note Dessin : 3.75/5 – Note Scénario : 4.25/5 – Note Globale : 4/5

    Cellophane Le 31/05/2020 à 09:55:12

    Un chouette premier album.
    Il pose super bien des bases mystérieuses, présente les personnages et donne un ton « jeune », certes, mais mature.
    Les personnages sont variés, l’ambiance bonne, y’a plein d’idées, c’est vivant… Très chouette.

    kingtoof Le 09/09/2018 à 22:11:43

    Un album pour pré-adolescents...
    L'histoire est mystérieuse et bien construite.
    Mon garçon attend la suite pour en savoir plus...

    RicHochet82 Le 16/12/2016 à 11:17:23

    Dialogues merdiques bourrés de fautes d'orthographe, leçons de morales de bas niveau, discrimination positive et négative à la confiture bien-pensante, tout est fait pour me déplaire. Le dessin est dans l'ère du temps, certes.
    Voilà un genre de BD qui fait du mal. Et il parait que ça se vend...

    H3imd@ll Le 18/02/2016 à 00:29:39

    Le premier tome fut pour moi une agréable surprise.... dessins simples mais détaillés, une ambiance mystérieuse quoique déjà vue (Lost; sa majesté des mouches, Timpleback, même 28 jours plus tard... ), personnages attachants... le parti-pris des auteurs est de nous montrer des enfants de toutes origines, dans des proportions qui n'en font pas un instantané de la société, mais passons, pourquoi pas!
    Puis, le tome 3... et là, patatra... les auteurs se prennent les pieds dans le tapis! Voilà Saul! Saul est fils de riche, donc c'est déjà un petit c.. par essence (notre complexe vis à vis de l'argent)... Ensuite il est blanc, mais aussi blond aux yeux bleus... et comme tous les petits c..s de son âge riches et blonds, ils ont lu Mein Kampf et veulent appliquer les théories raciales d'Hitler... MAIS BIEN SÛR!
    Et là, on comprend finalement ce que veulent nous donner en pâture les auteurs: sous couvert de personnages effectivement attachants et fouillés, on doit se taper une énième BD donneuse de leçons façonnée au formatage des jeunes esprits.
    Le courage est l'apanage de Dodji, de Leila, mais les enfants "blancs" n'ont qu'un rôle de demoiselle en détresse ou d'insupportables boulets (Terry, mais quelle tête à claque!!!). Quand ils ne sont pas simplement racistes. Les familles aux rangs les plus élevés, par exemple, ne sont composées que de blancs... de là à ce qu'ils nous sortent un discours sur l'apartheid le pas à franchir n'est pas loin:
    Le conformisme de ce parti-pris confine au ridicule quand on prend comme modèle culturel pour notre nemesis une guerre à peine évoquée avant la 4e, là où les auteurs auraient pu être courageux en prenant parti contre les intégrismes contemporains!
    Ils auraient pu parler de intégrisme islamiste subtilement, sans faire de la parodie à la moraline vue et revue et en choisissant un autre personnage que ce calque standard du boceh qu'est Saul! Mais non, ils choisissent même de caresser ce dogme en introduisant une petite fille voilée de 7-8 ans, dont on connait la capacité de réflexion et de recul par rapport aux concepts liés à inaltérabilité de l'âme, la relation à Dieu et qui peut donc choisir consciemment ce vêtement.
    Seuls, en définitive, commence à traîner en longueur, avec ce dernier tome que l'on attend depuis presque 3 ans, il ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes et veut simplement nous "éduquer" dans le sens de la pensée unique admise...
    Je suis déçu de cette bonne surprise qui s'avère n'être, au final, qu'une indigeste soupe moralisatrice nous invitant à comprendre que nous, notre civilisation, ne devons que nous flageller et nous incliner...

    Rody Sansei Le 07/12/2015 à 15:52:18

    C'est avec l'intégrale parue en fin d'année 2010 que j'ai finalement découvert cette série dont j'ai toujours entendu du bien. L'intrigue est simple, mais étonnante : des enfants se réveillent dans leur monde où tous les adultes ont disparus. Ils vont alors apprendre à survivre dans ce monde devenu hostile, seuls.

    Au dessin, on retrouve le maestro de Soda, et au scénario l'un des jeunes scénaristes les plus en vogue à l'heure actuelle auprès des éditeurs.

    L'histoire est destinée à un public adolescent et/ou adulte (je dirais 10-12 ans minimum) : malgré le fait que les héros soient des enfants de 6-12 ans, c'est parfois violent, très dur, et même quelquefois émouvant. Je ne m'attendais pas à une telle noirceur sur certains passages.

    Cette note n'est valable que pour le premier cycle, la suite étant moins bonne à mes yeux.

    tomatoketchup Le 28/08/2011 à 09:36:33

    Une bonne bd et une introduction alléchante à une grande série. Mais le ton est beaucoup moins adulte que dans les autres séries du même scénariste. On est tout de même porté par le mystère et on l'on veut savoir pourquoi les gens ont disparu. Mention spéciale au dessin de Gazotti, pour les fans de Soda, c'est un régal !

    Nicobax Le 03/11/2008 à 10:57:14

    Très sympa ce premier tome de "Seuls". Dès les premières planches, on est plongé dans cet univers décalé où les enfants sont abandonnés à leur sort et doivent se débrouiller pour survivre dans une ville immense et dangereuse.
    Forcément, vu que c'est une série destinée à la jeunesse, il y a quelques passages un peu faciles et des personnages un peu agaçants (le petit pleurnichard et la grenouille de bénitier) mais on sent que tout peut évoluer dans le bon sens très rapidement.
    Une petite lecture des plus sympathiques, à recommander aux plus jeunes mais grâce à laquelle les grands pourront passer un bon moment.

    ppj Le 17/05/2007 à 17:20:42

    BD très décevante au regard des avis favorable nombreux pour le tome 2 dans le top 5.
    Dessin tristounet, histoire sans intérêt réel et pas la moindre touche d'humour ( à moins que je ne l'ai pas saisi ).
    En réalité, une BD sans doute destinée à un (très) jeune public.
    A éviter à mon sens

    madlosa Le 21/04/2007 à 11:26:06

    L'histoire de ces 5 mômes évoluant dans un monde déserté par les adultes est très attachante. Pourquoi les adultes ont ils disparu ? Pourquoi des animaux sauvages ont ils envahi la ville ? Une petite équipe se crée autour de Dodgi pour comprendre et surtout apprendre à survivre. Nous entrons dans ce périple sur la pointe des pieds pour ne plus le quitter, magnifique.

    vialtaz Le 07/06/2006 à 22:43:12

    Je reste perplexe. Ce tome nous offre une présentation trés longue mais peu utile finalement puisqu'aprés l'avoir lu on est pas plus informé qu'au début. Beaucoup de suspens cependant et pas mal de questions dans la tête du lecteur qui dépourvu d'explications doit se débrouiller tout seul et faire travailler son imagination, jusqu'à la sortie du tome 2 :). Sinon pas grand chose à dire niveau dessins, les personnages sont bien peaufinés, leur personnalité bien dégagée, bref une série qui va surement devenir plus passionnante dans les prochains tomes... ( du moins je l'espère ).

    zemadmat Le 16/03/2006 à 19:42:21

    Et ben voilà, une fois l'album lu plein de questions envahissent le lecteur : pourquoi ? et surtout quand ? quand donc sort la suite ?
    Et oui, voilà une bonne histoire bien dessinée !
    Le plus dur sera de tenir jusqu'à la sortie de la suite !

    scalp Le 28/01/2006 à 17:35:19

    Premier tome de presentation tout simplement parfait, rien à jeter. Par contre à part la presentation on a rien mais elle est suffisament interressante pour captiver le lecteur et lui donner envie de connaitre la suite. Un premier tres tres prometteur, j'espere que la suite sera à la hauteur.

    philippe_grenier Le 26/01/2006 à 00:38:09

    Quelle joie que de retrouver du Bruno Gazzotti parmi les nouveautés de cette nouvelle année! En effet, les parutions de cet excellent dessinateur se sont faites plutôt rares ces dernières années, par contre, avec deux parutions en 6 mois, nous sommes comblés!

    Le premier tome de cette nouvelle série semble avoir captivé l'intérêt du dessinateur de Soda, car on remarque incontestablement un effort beaucoup plus approfondi dans le rendu du dessin, les mises en scène choisies, ainsi que la qualité du détail incorporé dans les cases clé. De plus, ces très jolies planches ont pour support un excellent scénario de Fabien Vehlmann, tout aussi solide qu'original.

    En bref, une excellente parution au catalogue de Dupuis pour le mois de janvier 2006! En effet, ce premier tome est une lecture divertissante et captivante pour tous les âges!

    Christophe C. Le 22/01/2006 à 17:55:55

    Le scénario est assez prometteur mais à ce niveau ce premier tome est un peu léger. En effet on a un album de présentation des plus basique qui ne développe pas grand chose au niveau de l'intrigue. Par contre les grands points fort de ce début de série sont tout d'abord l'ambiance parfaitement maîtrisée qui nous donne envie de tourner chaque page pour savoir ce que racontera la suivante mais également l'envie que l'album ne se termine jamais tellement cet univers est accrocheur et ensuite les personnages drôle, attachants et par moment très profonds, bref parfaitement développé.

    Cette série peu vraiment devenir excellente mais le prochain tome devra développer davantage l'intrigue de fond pour éviter de lasser et tourner en rond et ne dure une éternitée.

    stetienne Le 17/01/2006 à 22:46:01

    Superbe album. Magnifique scénario très bien appuyé par les dessins léchés de Gazzotti.
    Tous les personnages sont là pour lancer une belle série.
    Ce tome convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Véritable conte moderne. Bravo. On attend la suite.

    fennec Le 17/01/2006 à 20:04:12

    Un bon album de presentation, les caractères des personnages sont bien définis...il y en a pour tous les gouts, de la petites intello pleureuse au hero courageux portant un lourd secret...vraiment une serie à découvrir...le secret de la disparition est toujours bien gardé, en saurons-nous plus au prochain album...???

    altobar Le 14/01/2006 à 18:45:33

    Excellent !!!
    Ce premier tome reste une tome de présentation.
    Le dessin est superbe précis et l'histoire est remarquablement narrée.
    C'est palpitant. A chaque page, on a envie de tourner la suivante, et on est loin loin loin de s'ennuyer. En effet pour un tome d'introduction, cela n'est vraiment pas uniquement descriptif : Il y a une véritable action l'on est tribalé à droite à gauche. Il se passe donc plein de choses, et c'est redisons-le : captivant.
    A se procurer ou à lire de toute urgence.

    mathhatt Le 06/01/2006 à 08:42:15

    j'ai été conquis par ce nouvel album. Vraiment une très sympathique introduction, avec ce qu'il faut de personnages attachants, de surprises et un dessin très bien adapté à l'histoire (on retrouve le trait de Soda avec grand plaisir). Vivement la suite !