Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Marbot 1. Instruction an VIII

16/01/2006 8522 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

M arcelin est fils de général. A 17 ans, c'est un héritage lourd à porter dans cette France de l'après-révolution, période pendant laquelle il est vivement conseillé de montrer ses valeurs républicaines et patriotiques. Pour parfaire son éducation, il va devenir hussard et débuter son instruction pendant la campagne d'Italie. Il y croisera Bonaparte et son destin.

L'Empire ou sa genèse est abonné au mois de Janvier (Nivôse ou Pluviôse). Après Malet en 2005, voici Marbot cette année. Mais ne vous y trompez pas, seule l'époque reste la même à 15 ans près. Si Malet traitait de la fin du 1er empire, Stéphane Pêtre s'attache à décrire sa genèse en commençant son récit deux mois avant le coup d'état du 18 et 19 Brumaire de l'an VIII (9 et 10 novembre 1799), qui va installer le consulat dont Napoléon Bonaparte sera le 1er consul.

Marcelin nous emmène au milieu de la troupe, au sein du 1er Hussard (Régiment de cavalerie créé en 1720 et qui existe encore de nos jours) constitué de soiffards et solides gaillards qui vont lui faire découvrir la vraie vie : celle de l'alcool, du sang et de la gloire. Sans oublier la mort qu'il va rencontrer sur les champs de bataille en taillant en pièces ses ennemis, ceux de la France, et en voyant tomber ses amis et ses proches. Comme l'indique le titre de ce premier tome, il s'agit bien d'instruction ici, mais pas seulement celle que les militaires jugent indispensable pour faire un bon soldat. A 17 ans, Marcelin va quitter l'adolescence pour plonger à corps perdu dans une maturité d'adulte à une vitesse propre aux temps de guerre. Son destin commence à se tracer, avec des rencontres qui ne sauraient être inutiles et fortuites.

Stéphane Pêtre a l'art de marier humour, légèreté de ton et gravité des situations pour offrir une ambiance pleine de justesse et d'équilibre. Les personnages (hormis Bonaparte et d'autres généraux croisés au fil des pages) sont beaux, charismatiques et marqué du sceau de l'authenticité historique : s'ils n'ont existé, ils auraient pu. Alliées au trait vif et ciselé qui caractérise le dessin et assure une dynamique des personnages proche du réel, les couleurs donnent un ton chaud et gai à l'ensemble.

Marbot permet de se promener dans ces temps tourmentés de l'après-révolution au au coté d'un jeune homme plein de promesses, d'ambition et d'entrain, tout en révisant notre histoire. Allions plaisir et culture.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Marbot
1. Instruction an VIII

  • Currently 3.39/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    safedreams Le 30/04/2006 à 22:39:25

    Excellent premier tome. Les dessins en couleurs directes sont sympathiques et l'histoire est ancrée dans une époque assez passionnante. Reste que ce n'est qu'un tome introductif et il faut attendre le développement de la série pour avoir un avis définitivement bon.