Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P our débuter l’année 2006 en beauté, nos chères petites têtes blondes, mais également leurs parents, pourront savourer le troisième et dernier volume du Magicien d’Oz. Une seule année aura été nécessaire à David Chauvel et Enrique Fernàndez pour nous offrir l’adaptation BD du classique de la littérature jeunesse du même nom. Toute la magie et la féerie du roman sont présentes au fil des 90 planches qui composent la série. Chapeau bas messieurs les auteurs !

Afin d’exaucer leur vœu le plus cher, le Magicien d’Oz avait demandé à Dorothée et ses compagnons de tuer la Méchante Sorcière de l’Ouest. Ceci étant fait, nos amis retournent à la Cité d’Emeraude réclamer leur dû, à savoir du courage pour le Lion, un cœur pour le Bûcheron en Fer-Blanc, un cerveau pour l’Epouvantail et le retour au Kansas pour Dorothée et son chien Toto. Sur place, le Magicien d’Oz les fait patienter autant qu’il le peut jusqu’à ce qu’ils découvrent la supercherie dont ils sont victimes…

Tout au long des trois volumes, David Chauvel a su retranscrire avec brio le texte originel de L. Frank Baum. La grande fidélité dont il a fait preuve, que ce soit dans la retranscription d’extraits du roman ou dans la narration sous forme de voix-off, nous permet de redécouvrir ce conte sans regretter d’oublis préjudiciables. Le monde imaginaire d’Oz s’anime alors sous le trait d’Enrique Fernàndez et nos yeux émerveillés. Son style graphique reconnaissable au simple coup d’œil est un véritable régal dont on ne se lasse pas. Au fil des pages, on est heureux de retrouver les mulots et les singes, puis on esquisse un sourire en découvrant des animaux de la jungle particulièrement déformés et les hommes marteaux. Enfin on dévore des yeux la très jolie gentille sorcière du Sud… De même, le Magicien d’Oz nous aura permis de voyager dans des décors détaillés tous plus colorés les uns que les autres. On reste tout simplement bouche bée devant la maîtrise, aussi bien du dessin que des couleurs, d’un probable futur grand nom du neuvième art.

Quand arrive la dernière planche, on la tourne avec un pincement au cœur. On aurait tant aimé rester encore un peu dans le monde merveilleux d’Oz. Un monde qui réunit sans mal petits et grands au pays des rêves pour un immense plaisir partagé. Laissez donc vos a priori de coté et replongez en enfance !

>> Lire la Chronique du Volume 1
>> Lire la Chronique du Volume 2
>> Visitez le Blog d'Enrique Fernàndez

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Le magicien d'Oz (Chauvel/Fernández)
3. Volume 3

  • Currently 4.21/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (28 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    jimmypage Le 18/01/2006 à 04:40:27

    Une adaptation qui se termine de façon brillante!

    La fin m'était totalement inconnue, puisque le film zappe totalement le dernier voyage au pays de la bonne fée du sud. Une agréable découverte et un dessin vraiment enchanteur.

    Une série à conseiller, pour petits et grands.