Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Dans les lignes de la mer Le secret de Saint James

09/07/2024 759 visiteurs 4.0/10 (1 note)

M anon peine à faire le deuil d’Elio, disparu en mer. Un jour pourtant, depuis la plage, elle croit l’apercevoir dans le lointain ! Sans réfléchir, elle se jette à l’eau pour le rejoindre…

Jusqu’aux dernières pages de Dans les lignes de la mer, il pourrait être question de mort, de mer et de marins, triptyque sur lequel beaucoup a déjà été dit et pour lequel il resterait encore amplement à écrire. Sauf que l’épilogue (comme le laissait d’ailleurs deviner le sous-titre) révèle une publi-BD à la gloire des tenues bleues et blanches de la Royale produites par l’un des fleurons de l’industrie textile de la baie du Mont St Michel. Et le logo de l’entreprise St James (pour ne pas la nommer !) sur la page des remerciements surprend pour ne pas dire indispose. À quand un Les vieux fourneaux sponsorisé par Korian ou un XIII par Beretta ?

Pour justifier cela, Tom Graffin développe une histoire abracadabrantesque d’île fantôme peuplée des hommes (mais pas des femmes !) décédés en mer et de l’Élue qui lira la nécrologie des marins disparus dans les rayures de leur marinière. Les plus mystiques apprécieront, les plus cartésiens attendront patiemment un dénouement à la hauteur du mystère qui plane sur cette île et du brouillard qui nimbe ce scénario. À noter que pour l’occasion, il est surprenant de retrouver Nathalie Ferlut dans un telle aventure. Quoi qu’il en soit, ce ne sont pas quelques planches particulièrement réussies qui sauveront cet album du naufrage.

Dans les lignes de la mer vient grossir le flot d’un production déjà pléthoriques et ne laissera pas plus de traces qu’un château de sable sur une plage à marée basse.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Dans les lignes de la mer
Le secret de Saint James

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.