Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sémaphore

09/01/2006 7551 visiteurs 4.8/10 (4 notes)

C ’est avec émotion que Serge retrouve la petite cité balnéaire où il a passé son enfance. Il est ici pour faire ranimer le peu de souvenirs de la jeunesse de son père, décédé depuis peu, et avec lequel il n’a pas pris le temps de parler. En allant chez le notaire, il hérite d’une petite boîte contenant quelques lettres et des photos de son père en compagnie de ses amis de l’époque. Pourquoi celui-ci a-t-il tant tenu à lui léguer ainsi une partie de ses instants ? Que s’est-il déroulé de si remarquable en cette année 1964 et qu’est devenu Héloïse auquel le père de Serge tenait tant ? C’est ce que va tenter de découvrir le jeune homme, une enquête qui va l’amener à rencontrer Mathilde, la fille d’Héloïse.

Sémaphore est la première œuvre d’un couple de jeunes auteurs, Sandrine et Christophe Bon et on peut saluer l’initiative des éditions Paquet de leur avoir fait confiance sur un livre de ce format. Cette histoire traitant de sujets graves comme la mort et la folie a de quoi surprendre. L’atmosphère lancinante qui pèse sur le début du récit contribue à le rendre attrayant et retient l’attention du lecteur. Christophe Bon a pris le parti de ne pas distiller les indices au compte-gouttes comme on aurait pu s’y attendre, mais plutôt de nous faire découvrir la vérité en laissant ses personnages la raconter. Méthode efficace certes, mais qui laisse un peu sur sa faim dans le suivi de l’intrigue, surtout qu’elle enchaîne dans la seconde partie sur un traitement assez sanglant et moins réaliste, les situations paraissant parfois assez improbables.

Pourtant on se laisse accrocher à la narration et l’ambiance aidant, on a hâte de découvrir ce qui se cache sous le passé trouble du père de Serge et de ses amis, et on peut louer les auteurs d’avoir réussi à traiter l’histoire en un récit complet. Le dessin lourd et épais n’y est pas étranger. Si l’on fait abstraction des visages aux bouches souvent figées et des quelques grandes cases peu fournies, la mise en couleur est réussie et concorde bien avec les lieux et l’époque décrits.

Sémaphore est donc un album bien rythmé et prometteur, qui a tout à fait sa place dans Blandice, la collection de one-shots à l'impression soignée de chez Paquet.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
4.8

Informations sur l'album

Sémaphore

  • Currently 2.93/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (41 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zaaor Le 08/04/2008 à 18:34:17

    Tout avait pourtant bien commencé: on distillait les infos, on créait un suspense. Et puis, tout se met à dérailler et semble trop grandguignolesque pour être pris au sérieux.

    J'ai refermé la dernière page en faisant: c'est quoi ça? J'ai aimé l'impertience des auteurs d'aller aussi loin mais quelque part, le sujet n'a pas bien été amené et la fin m'a laissée déconfite. Bref, je suis assez déçue.

    mcberto Le 27/05/2006 à 22:22:38

    Pour sa première Bd, christophe Bon, réalise là un bon one shot.
    L'histoire, dans un style de "souviens toi l'été dernier" est bien ficelé, même si elle aurait demandé un peu plus d'étayage, avec un deuxième tome.
    Le dessin est précis, et dynamique.
    Bref c'est une bonne Bd, qui est le début d'une caarière prometteuse.