Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Prima Spatia 2. La Traque

25/03/2024 1793 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

E nfant, Alba a été confiée à Cyll, dans le but de l’éduquer, mais aussi de la protéger. Elle a grandi paisiblement sur l’astéroïde Le Havre, loin de l’agitation et des convoitises. Devenue adolescente, elle coule des jours tranquilles, notamment auprès d’Emett, compagnon dans ses recherches de créatures stellaires, pièces maîtresses de l’économie. Loin de là, sur Prima Spatia, siège de La Monnaie, l’agent Isandre, convoqué chez le Grand Intendant, exécute trois soldats et s’enfuit, sans explication. Au même moment, un commando attaque brutalement Le Havre, décimant ses habitants. Alba, Emett et l’équipage de La Flèche parviennent à s’extirper du guet-apens, non sans avoir livré une rude bataille. Profitant d’un bref sursis dans le système aquatique de Milena, la bande s’interroge sur ce qui est désormais identifié comme une tentative d’enlèvement de la jeune fille. Qui et pourquoi ? D’autant que des rumeurs circulent sur sa réelle identité et celle de ses parents.

La Traque est le second tome de Prima Spatia, après L’Héritière (2022). Menée par Denis-Pierre Filippi au scénario et Silvio Camboni au dessin, les deux artisans des dix volumes du Voyage extraordinaire, extension de l’univers de Jules Verne, cette jeune série trouve davantage sa source dans la Science-Fiction et en adopte les codes : géographie et temporalité indéfinies, vaisseaux spatiaux, technologies avancées, démultiplication des espèces vivantes. Les auteurs étayent leur aventure en abordant des thèmes économiques, sociologiques et éthiques, faisant ainsi le lien avec notre monde contemporain. Le propos en est d’autant plus riche, au risque d’en paraître parfois trop dense et confus. La masse d’informations et de pistes de réflexion lancées peuvent nuire à la fluidité de lecture et pénaliser l’immersion.

Cependant, le soin apporté au dessin emporte tous les suffrages. Le trait de Camboni affiche à nouveau ses rondeurs, son élégance et sa douceur, même lorsque le sujet d’une case est une bataille. Les personnages demeurent d’une facture classique, mais les paysages crèvent les planches. Visiblement, c’est là que l’artiste s’épanouit. Il fait partager sa jubilation au lecteur. Saillies minérales, environnements sous-marins, entrelacs végétaux, chaos sidéral, déambulations célestes, tout émerveille l’œil et agrippe l’imagination. De belles doubles pages font d’ailleurs honneur à cette profusion esthétique et à ces invitations au voyage. Une mention spéciale doit être accordée à la mise en couleur, effectuée à six mains. Au final, le récit est aussi foisonnant que sa déclinaison graphique. Se perdre, une fois de temps en temps, peut être salutaire.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Prima Spatia
2. La Traque

  • Currently 2.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 19/03/2024 à 13:41:56

    Comme le titre l’indique, ce second tome va consister pour l’essentiel en une traque de l’héroïne par un équipage de mutins qui semble commandité en haut lieu pour éliminer un risque dynastique… L’album reprend presque exactement où s’est clôturé le premier et on constate déjà un petit problème de jointure entre deux albums qui semblent coupés artificiellement. Même en se replongeant dans la lecture du précédent volume on sent un manque de mise en place avec de nouveaux personnages avant un massacre inattendu qui va bouleverser le sympathique équipage que l’on avait appris à connaître. Un peu le même rythme et ruptures qui structurait le premier volume. Une volonté du scénariste peut-être…

    L’album est du reste assez linéaire et tendu dans une chasse impitoyable où les personnages n’auront aucun répit. Cette aventure axée action dramatique reste agréable à lire et bien huilée au niveau des séquences de chasse même si comme dit précédemment le dessin de Silvio Camboni, fourmillant de détails mais marqué par le cartoon, ne semble pas le plus approprié. On m’objectera que des séries comme Seuls ou Orbital ont trouvé leur marque malgré ce décalage entre le style graphique et les thématiques. Soit, mais pour ne pas aider le changement de coloriste sur ce tome perd l’aspect artisanal agréable et coloré du précédent pour une touche propre mais terriblement informatique qui fait perdre un peu d’âme à cette série.

    A la conclusion de se second tome je dois reconnaître qu’il est pas courant d’être confronté à ce type de problème: deux auteurs qui maîtrisent bien leur mécanique respective, un projet plutôt original dans un genre SF ultra-balisé, mais un script et une réalisation graphique qui semblent inadaptés au projet. Sympathique mais encore trop mystérieux dans le développement de l’univers (ce volume ne fait que très peu progresser notre connaissance), subissant des problèmes de rythme abusant notamment des Deus Ex Machina, Prima Spatia a sacrément intérêt à changer de braquet au prochain volume s’il ne veut pas risquer de finir dans les bacs d’occasion de Gibert…

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2024/03/19/prima-spatia-2-la-traque/