Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

De l'air

12/03/2024 1379 visiteurs 7.0/10 (1 note)

I l n’est pas de talent qui échappe à Janis et Jonas. Ils jouent de tous les instruments avec aisance, peignent avec fulgurance, maîtrisent la langue avec audace et dansent avec grâce. Ce sont des génies en tous points, qui supportent mal la médiocrité ambiante du monde. Alors, ils vivent coupés du monde, en autarcie totale. Chacun se suffit à l’autre et le complète. Lorsqu’une pandémie s’abat et entraîne un confinement, le quotidien du couple n’est nullement modifié et leur bonheur reste entier. Mais leur rencontre avec Giuseppe va tout changer. Le jeune homme lévite littéralement et met à mal, par la même occasion, les certitudes des deux artistes.

De l’air est de ces œuvres similaires à une boule à thé : il faut l’immerger puis, lentement, laisser infuser. Car, dans ce récit, tout est décalé et les questionnements profonds sont légion. Abordant la vision du monde qu’ont les surdoués, le besoin humain de solitude ou encore les désirs de liberté, Gabrielle Piquet (La mécanique du sage) accorde, surtout, une place centrale à un sujet aussi merveilleux qu’insoluble : l’amour. Qu’aime-t-on chez l’autre lorsque l’on considère l’aimer ? Voilà la question qui agite inconsciemment les protagonistes et anime la centaine de planches. L’autrice décortique la conditionnalité de l’amour, sème des graines dans l’esprit du lecteur, en se gardant bien d’avancer quelque théorie que ce soit. L’enjeu n’est pas ici de répondre à la question mais de prendre conscience de son existence. De ce point de vue, l’album atteint pleinement son objectif avec une forme de fausse légèreté qui masque une extrême précision. Chaque mot de chaque phylactère est choisi avec une pertinence remarquable, ce qui enveloppe l’ensemble d’atours délicieusement poétiques. Dans un style à mi-chemin entre Quino et Sempé, le trait est élégant et les couleurs (une première pour la dessinatrice) douces et justement dosées. Faisant écho à l’ouverture d’esprit à laquelle la lecture invite, les cases ne sont enfermées dans aucun cadre et les mises en page sont inventives et habiles.

De l’air est une bande dessinée à l’image de ses personnages : atypique et attachante. Un livre à découvrir… puis à mûrir.

Lire la preview.

Par D. Kebdani
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

De l'air

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.