Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Lanfeust des Étoiles 5. La chevauchée des bactéries

27/12/2005 13547 visiteurs 6.1/10 (10 notes)

T oujours égaré dans le passé avec Qäm et Swiip, Lanfeust atterrit directement sur le monde des Pathacelthes, les voleurs d’eau. C’est sur cette planète qu’il peut trouver la bactérie capable de vaincre le prince Dheluu, mais de nombreuses péripéties vont de nouveau retarder nos amis…

Même pour les amateurs les plus fervents de la série, il faut à chaque fois une sacrée dose de courage pour se replonger dans un univers qui devient de plus en plus compliqué. Et encore, la relecture intégrale (et indigeste) de l’ensemble n’est même pas un gage de compréhension tant Arleston semble prendre un malin plaisir à balader son rouquin niais d’une aventure à l’autre sans prendre la peine de donner des réponses aux questions qu’il soulève. Peut-être que ça va tout simplement trop vite, même pour lui.

La posture la plus simple consiste peut-être alors à prendre les albums un par un, sans trop se focaliser sur l’intrigue et en se réjouissant du dessin toujours aussi dynamique, des couleurs magnifiques et des situations savoureuses. Dommage toutefois quand on connaît le talent de conteur d’Arleston (voir les Conquérants de Troy ou les Naufragés d’Ythaq, récemment), d’autant que pour l’humour, il y a aussi Trolls de Troy…

Revenons à cette chevauchée des bactéries (un titre à l’image du contenu : s’il vous fait rire, vous ne serez pas déçu, mais on a quand même connu Arleston en meilleure forme) . Le scénariste fétiche de Soleil a décidé de se passer temporairement de Hébus et Cixi… exercice curieux, qui enlève beaucoup de la puissance comique habituelle de la série. Pour le reste, les 44 premières planches sont à l’image d’une bonne partie des derniers albums, élucubrations joyeuses au milieu de peuplades féroces et pittoresques, mais peu utiles au récit, et dont on ne retiendra pas grand chose. Fort heureusement, comme cela a été annoncé un peu partout, un coup de théâtre final sauve le tout.

Trois planches vraiment inédites, avec un ton différent, qui relancent totalement la série et nous donnent vraiment envie de continuer l’aventure avec Lanfeust. Cela faisait un moment qu’on n’avait pas ressenti ce frisson, et bien que l’album soit globalement quelconque, on le referme dans des dispositions plus favorables que les fois précédentes. Pas à dire, vous êtes malin, M. Arleston !

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
6.1

Informations sur l'album

Lanfeust des Étoiles
5. La chevauchée des bactéries

  • Currently 3.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (222 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Helios Le 20/10/2007 à 13:39:22

    On va se passer de commentaire sur cet album, encore un...
    L'atmosphère n'est plus que l'ombre d'elle-même, même les scènes d'action ont un goût de réchauffé, alors que c'est pourtant le point fort de la série.
    La tribu détentrice de la fameuse bactérie est bidon, et comme par hasard le Swip de l'époque passait par là, Zorro est arrivé, tralala tout va bien...
    Alors que la fin retrouve un statut depuis longtemps perdu (environ cinq tomes). Action, suspense, une pointe d'humour, et une intensité impressionnante. Et coup de théatre suprême, ils arrivent en retard (pas vraiment étonnant...), et Lanfeust découvre son fils, qui, soit dit en passant, à son âge...
    Voilà qui promet un tome 6 plus intéressant, avec des rapports...difficiles entre les personnages, et 16 ans de conséquences à découvrir.

    wismerhill 1er Le 19/11/2006 à 14:29:57

    J'ai moins apprécié ce Lanfeust des étoiles, je comprenais pas tout, mais ça m'a
    plu. La seul chose qui m'a déçu est le fait qu'il reviennent 16 ans plus tards.

    J'ai adoré les rolfs et les pathacelces, ainsi que le cuisinier italien. Le fait que l'on
    voit swiip dans sa vie d'autrefois ne m'a déplut dutout.
    À lire selon moi car cela vaut le coup.

    philippe_grenier Le 26/04/2006 à 06:47:53

    Dans ce cinquième tome du deuxième cycle des aventures de Lanfeust de Troy, Christophe Pelinq - alias Arleston - et Didier Tarquin servent à leurs lecteurs un nouveau chapitre de Lanfeust des Étoiles encore une fois rempli d'action, d'humour, de coquineries légères et de fiction, alors que les protagonistes qui les ont rendus si populaires parcourent le monde de Pathacelce afin de récupérer une rare bactérie et de la ramener sur Meirrion pour sauver nul autre que la galaxie entière!

    Alors qu'il serait facile de se laisser tenter à comparer cet album avec les épisodes de la première série, il est beaucoup plus intéressant d'aborder l'ensemble des cinq premiers tomes avec un regard nouveau dans lequel le genre heroic-fantasy laisse une grande place à la science-fiction. En effet, dans ce cycle, les personnages voyagent d'une planète à l'autre, et font ainsi face à des défis toujours nouveaux sur des mondes tout aussi différents les uns des autres! Des voleurs d'eau aux carnivores d'héros en passant par des êtres amphibiens et terrestres extraordinaires, il n'y a rien qui ne puisse arrêter Lanfeust, Qäm et Swiip... Même pas un voyage dans le temps de 4000 ans!

    En bref, cet album est à l'image des tomes précédents de la série et demeure l'un des bons vendeurs de la maison d'édition Soleil, avec un tirage initial de 280,000 exemplaires! Il plaira sans aucun doute aux amateurs des mondes d'Arleston.

    Christophe C. Le 25/02/2006 à 12:21:06

    Cet album n'est pas vraiment passionnant. A par la fin assez réussie qui donne un peu plus d'intérêt à l'intrigue le reste est assez soporifique. Faut voir comment va être traitée le retournement de situation de la fin de l'album par la suite mais pour le moment rien de bien passionant ou de drôle.

    grimm Le 08/01/2006 à 22:11:24

    C'est du lanfeust typique, mais du bon! Il y a toujours les bons gros jeux de mots et le rythme endiablé de l'intrigue. Le dessin de Tarquin est tuojours au top.
    La surprise vient de l'intrigue temporelle et surtout d'une fin étonnante, sur un ton dramatique très inhabituel !

    mckurby Le 28/12/2005 à 09:58:58

    Franchement cette série des Lanfeust me plaît beaucoup. L'humour est toujours présent et surtout l'auteur arrive toujours à la fin à nous faire dire : "Quoi ca s'arrête là ??? Vite, la suite !". Les dessins sont fidèles à eux-mêmes, les personnages aussi. Dommage que Hébus ne fasse pas parti de l'album. Lanfeust lui même le dit.
    Sinon très bien, ça se laisse lire très facilement, j'attends la suite...

    spartacux Le 14/12/2005 à 19:24:51

    Ca y 'est c'est reparti, Jack Bauer est de retour pour de nouvelles aventures rocambolesques et des rebondissements à ne plus en finir...Euh Lanfeust pardon, bien qu'en lisant cet opus on sent de plus en plus le prémaché, maché, remaché, le manque d'inspiration dont la série "spin-off" comme ils disent outre-atlantique, fait preuve.
    Bref, Arleston était très bon il y a dix ans en ce qui concerne l'héroic fantasy. Maintenant c'est beaucoup moins bon et au final, on se rend compte que c'est systématiquement la même chose.
    Evidemment ce tome est meilleur que le précédent, il ne m'aura fallu que deux jours pour le terminer pour trois pour le tome 4. En ce sens il y a progrès, mais les rebondissements à n'en plus finir, au lieu d'aider un scénario assez morne, ne finit en fait qu'à créer une série à rallonge qui s'épuise de plus en plus.
    Ca reste toujours agréable à lire, les dessins sont toujours soignés et beaux mais bon, il serait intéressant d'évoluer un peu.
    Malgré tout je ne peux pas dire que j'aie passé un mauvais moment, l'album se laisse lire et même si le fil rouge m'échappe de plus en plus, je me suis surpris à m'attacher à la chèvre et à la poule présente depuis un bon nombre d'albums. C'est un peu con mais on s'en fout, si les péripéties et moults danger entraînaient un sentiment de déjà vu chez moi, je trouvais malgré tout une certaine réjouissance à voir ces deux éléments du décors s'en sortir relativement bien à chaque fois. Etonnant d'ailleurs quand on voit avec quelle facilité Arleston se débarrasse des personnages secondaires, en témoigne l'hippo des deux premiers tomes dont j'ai oublié le nom. Bref, je ne serais pas étonné de voir ces deux personnages pour le moins décallés avoir un rôle clé dans le reste de cette "histoire"... enfin, ça nous changerait du train train habituel....

    karpzov Le 12/12/2005 à 20:46:44

    Et c reparti, il était tellement attendu, mein gott comment ai je pu m en passer? et bien c encore une fois de la m.... Arleston devrait désormais s'abstenir car il n'a plus rien à dire depuis longtemps, pour palier un scenar bidon il nous bourre d action à deux balles et pif je cogne, comment allons nous en sortir? Je me le demande?Et la fin me direz vous? Quelle révélation ma foi, lanfeust est revenu dans présent si je puis dire avec du retard (on s en serait pas douter!) et damn what a surprise cixi à accoucher d un lanfeust bis, qu est qu on va en foutre y en avait deja assez d un seul! Vivement la suite qu on rigole

    scalp Le 10/12/2005 à 14:42:09

    Faire pire que le tome 4 etant impossible, ce tome se laisse lire mais c'est vraiment decevant, une pseudo revelations, des gags pas droles, un scenario ( euh il y a un scenario ???? ) vivement le retour de Hebus.

    jimmypage Le 09/12/2005 à 14:56:08

    Ouais, c'est pas le pire de la série, il faut bien le reconnaître. De l'action à la lanfeust (mais sans Hébus, une fois n'est pas coutume), assez prévisible donc, une zezette qui traîne, quelques références à peine voilées (Bush en chef militaire), une citation pompée (Arleston aurait pu mettre sa source...) et une "surprise" qui vaut ce qu'elle vaut, tout dépend de son exploitation dans les tomes suivants. On espère tout de même que ce (mini) coup de théâtre relancera quelque peu un interêt qui avait tendance à s'émousser sérieusement. Le dessin de tarquin est, quand à lui, très bon, les singes blancs sont réussis...
    Une série qui suit son train-train avec des tomes assez inégaux en interêt.
    Mais bon, soyons honnête, j'ai passé un bon moment en lisant cet album et on ne lui en demande pas beaucoup plus...