Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

SangDragon

01/03/2024 1294 visiteurs 5.0/10 (1 note)

U n royaume en danger, une princesse rebelle, des peuples étranges et un dragon... tous les marqueurs de la fantasy se retrouvent dans SangDragon, de Bédu. Qu'un vétéran de septante-six ans se lance dans la réalisation d'un copieux album de près de cent planches peut surprendre. Depuis l'arrêt de la série des Psy, l'auteur retrouve une nouvelle jeunesse, replongeant dans un univers médiéval fantastique qu'il avait déjà abordé dans les années quatre-vingt, entre autres dans Hugo.

D'emblée, les premières pages présentent une mise en images efficace. Le dessinateur possède un solide bagage en termes de construction et de cadrage. La lecture est plaisante. Malheureusement, une certaine monotonie s'installe rapidement. Si le dessin est solide, quoiqu'un peu trop carré, il manque cruellement de dynamisme, ce qui est surtout problématique dans les scènes d'action. De plus, les décors sont souvent réduits à leur plus simple expression. De nombreuses cases en sont même complètement dépourvues. La mise en couleur se révèle vite terne, échouant à insuffler une atmosphère à l'ensemble.

Quant au scénario, il repose sur une intrigue plutôt classique dans son déroulement, jusque dans ses rebondissements les plus "inattendus". Les dialogues extrêmement plats n'aident pas non plus à apporter un peu de vie à l'ensemble. En fait, SangDragon donne l'impression de replonger dans un imaginaire et un style imprégné des années quatre-vingt. La passion et l'enthousiasme de Bédu sont palpables. Pourtant, il se retrouve tiraillé entre un style qui aurait pu susciter la nostalgie réconfortante chez un public âgé et une envie de modernité qu'il n'arrive pas complètement à concrétiser. Objectivement, il est difficile de ne pas être admiratif devant cette prise de risques d'un artiste qui se remet clairement en question en réinvestissant un domaine particulièrement codifié. Il s'y sent visiblement très à l'aise, sans renier son style. Hélas, il tombe dans l'ornière d'un album qui semble n'atteindre aucune cible. À la fois trop enfantin pour un lectorat adolescent ou adulte, et trop éloigné des standards actuels pour séduire les gamins, plus habitués à un rythme autrement trépidant.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

SangDragon

  • Currently 4.64/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (11 votes)

  • Bédu
  • Cerise
  • 02/2024 (Parution le 23/02/2024)
  • Dupuis
  • 9782800170916
  • 94

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    addrr Le 28/03/2024 à 00:25:14

    Un album étonnant par sa sincérité et son côté touchant. Ce n’est pas parfait, pas vraiment surprenant non plus, mais c’est très bien fait et beau.