Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Chroniques Diplomatiques 2. Birmanie 1954

12/02/2024 1041 visiteurs 6.0/10 (1 note)

E n 1945, après Hiroshima et Nagasaki, le capitaine japonais Isao cache les plus belles pierres de jade impérial confisquées pendant l’occupation, au cœur de la jungle birmane. Un témoin dissimulé assiste à la scène nocturne. Le lendemain, le militaire se rend aux Birmans. Il décède quelques jours après. Les pierres précieuses sombrent dans l’oubli. Neuf années plus tard, Jean d’Arven est affecté à Rangoon comme ambassadeur par intérim, son prédécesseur étant plongé dans le coma. Le pays est déchiré par des conflits religieux et des luttes politiques. Après la colonisation anglaise et la guerre avec le Japon, le pays est un agrégat artificiel de provinces rêvant de leur indépendance, qui à la solde de Mao, le voisin chinois en pleine expansion, qui sous l’influence soviétique. Le Premier Ministre, U Nu, peine à fédérer. Des menaces rebelles se font plus précises. Non loin, à Diên Biên Phu, l’armée française est en difficulté, situation qui détermine l’action du Quai d’Orsay. Jean d’Arven est accompagné par son ami Jacques, qui semble pris dans un double jeu. Damien Vayssier, le numéro deux à l’ambassade, leur réserve un étrange accueil, loin de toute courtoisie.

Birmanie 1954 est le second volume de Chroniques diplomatiques, après Iran 1953 (2021), déjà scénarisé par Tristan Roulot (Hedge fund, Le Convoyeur) et dessiné par Christophe Simon (Alix, Kivu). Le propos assumé est de rendre hommage et de prolonger l’esprit des grandes années du Journal de Tintin, fait de héros beaux et turbulents, de voyages dangereux et de scénarios qui savaient ne pas verser dans une trop grande simplicité. Avec des agents doubles, des personnages ambigus (la très intéressante Corinne Ma Batang), des conflits d’intérêt et le mensonge comme seule monnaie d’échange, la trame de Birmanie 1954 ne saurait décevoir. Surprises et rebondissements sont au rendez-vous. De même, le graphisme, charmant dans sa simplicité et son aspect désuet, ramènera le lecteur vers des territoires bien connus.

Le récit, entre réalisme historique et libertés fictionnelles, est fort bien mené mais n’offre que peu d’originalité. Des épisodes de Largo Winch, ou d’I.R.S se sont déjà aventurés dans ces contrées avec plus de brio. Il reste une plongée stimulante dans un contexte de l’histoire du 20è siècle peu connu et un rappel que de nos jours, la Birmanie a de nouveau tourné le dos au reste du monde, que la junte y règne sans partage. Ça n’est pas suffisant pour se faire remarquer dans le flot annuel des publications.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Chroniques Diplomatiques
2. Birmanie 1954

  • Currently 4.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    DimVanJack Le 26/10/2023 à 01:14:44

    Je rejoins scubby sur la qualité du titre. C'est plaisant à lire, car quand on aime l'Histoire, qu'on aime la géopolitique, les récits d'espionnage et j'en passe, on est pratiquement en terrain connu. Le précédent tome était de grande qualité et sur un sujet que je ne maitrisais pas des masses, l'Iran, mais j'ai un peu plus de connaissance sur l'Indochine, la Birmanie et j'en passe et je dois dire que le scénariste se fait plaisir et exploite à fond l'ambiance de l'époque, les forces en présence et ainsi de suite. Ce que j'aime, c'est que le scénariste construit son récit brique par brique avec des évènements anodins, d'autres plus grandiloquents, mais qui imbriqués permettent de montrer toute l'étendue du danger de la situation pour notre héros et les gens l'entourant. La situation est complexe, mais les personnages sont humains, de parfaites accroches pour le lecteur et le faire entrer dans le récit. Même un récit politique comme celui qui nous est proposé est par touche, rythmé par des scènes d'action badass. Comme pour le précédent album, j'ai eu peur d'un enchainement trop rapide des évènements et qu'il simplifierait les choses pour le lecteur, mais il n'en est rien. C'est limpide et c'est surtout très instructif.
    Les dessins sont de bonnes qualités, le style est franc, simple, mais de qualité et en parfaite symbiose avec le récit qui nous es proposé.
    C'est une bonne série vraiment et j'ai vraiment hâte de voir les prochains tomes et les prochains évènements qui seront exploités pour alimenter la série.