Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les naufragés d'Ythaq 2. Ophyde La Géminée

19/12/2005 12847 visiteurs 5.6/10 (7 notes)

Callista dans la peau de la margrave Ophyde ? Granite et Narvarth devenus saltimbanques ? Mais à quoi cela rime-t-il ? Et où sont donc les autres survivants du crash du vaisseau de croisière « Brume de Comète » ?

L’année 2005 aura vu naître la future poule aux œufs d’or de Soleil : Les Naufragés d’Ythaq d’Arleston et Floch. En appliquant une nouvelle fois les mêmes recettes, le scénariste majeur de l’éditeur toulonnais ajoute une série à succès à sa collection déjà bien fournie avec, entre autres, Lanfeust de Troy & des Etoiles, Les Trolls de Troy, Les Conquérants de Troy et Les Forêts d’Opale. Au menu donc sur cette nouvelle planète : Narvarth, un héros plutôt niais, Granite, une héroïne assez sûre d’elle qui en est amoureuse, Callista, une peste hautaine, ainsi qu’un sage Fen et un Banfoo, espèce de morse costaud et impulsif. Bien entendu, une liste d’ennemis est également au programme. Bref, rien de nouveau me direz-vous…

Pourtant, force est de constater qu’Arleston, bien que l’originalité lui fasse défaut ces derniers temps, est un fameux conteur. On suit donc avec beaucoup de plaisir cette galerie de personnes stéréotypés mais diablement attachants. Certes on a l’impression d’être devant un tome de Lanfeust de Troy, mais avouez qu’il y a pire comme comparaison. Ophyde la Géminée se présente comme une pseudo fin de cycle, tout du moins, conclut-elle en grande partie l’intrigue débutée dans Terra Incognita, même si les bases de la suite sont amenées au fur et à mesure. Quoiqu’il en soit, l’action prédomine dans ce début de série, les phases d'introduction d'usage réduites au minimum, tandis que l’humour est plus subtil que dans Lanfeust des Etoiles. En fait, les auteurs nous proposent de l’aventure avec un grand A, et, comme celle-ci est de bonne qualité, on se laisse prendre au jeu, d’autant plus que les sacro-saintes 46 planches sont dépassées.

Au dessin, Adrien Floch reste égal à lui-même. Son trait est à l’image de la production de Soleil de ces dernières années : bien dessiné, vivant et dynamique. Depuis le premier tome de Slhoka, le dessinateur a pris de l’assurance et allie efficacité et rapidité. Unique bémol, qui concerne aussi bien Ythaq que bon nombre de séries estampillées Soleil, l’absence fréquente de décors remplacée par des fonds colorés lassent à la longue, cela est d’autant plus dommage que lorsqu’il y a des décors, ceux-ci fourmillent de détails. Enfin, pour que le divertissement soit total, les teintes vives des couleurs de l’atelier Crazy Toons rendent l’ensemble chaleureux et encore plus vivant.

Les Naufragés d’Ythaq n’a rien à envier à ses grandes sœurs. Prenez donc une bonne dose d’aventure pour vous détendre !

>> Lire la Chronique des Naufragés d'Ythaq #1, Terra Incognita

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
5.6

Informations sur l'album

Les naufragés d'Ythaq
2. Ophyde La Géminée

  • Currently 3.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (173 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    faune e Le 04/11/2019 à 11:14:58

    Un bon album ou l'on voit la brune prendre plus d'importance. On y voit une double princesse. Au final un album qui m'a moins plu mais bon je les lu il y a longtemps.

    biggyjay Le 28/12/2017 à 22:13:37

    Après avoir lu le Tome 1, on se demande de quoi sera faite la suite... La réponse est pleine de rythme et de surprise.
    C'est impressionnant de trouver un scénario si dense dans un album tant certaines sorties actuelles sont quasi-vides.
    Nos aventuriers poursuivent ici leur quête et rencontrent de nouveaux personnages ainsi que de nouvelles complications. L'histoire n'est clairement pas près de s'arrêter.
    Le trait de Floch gagne en finesse et les couleurs nous enchantent.

    wismerhill 1er Le 11/03/2007 à 15:31:22

    Mon tome préféré de cette série, je trouve que les auteurs on très bien fait cette
    album.

    Les personnages me paraissaient, pour certain, inquiétant. À tout les coups je
    me demandait si Dhokas savait réellement qui se cachait sous le masque
    d'Ophyde. Les choses devenus compliqués pour Calista, je trouve que cela
    rajoutait du suspense, car je me posait souvent la question: est ce qu'elle va se
    faire démasquée? est ce qu'elle va se faire tuer?
    J'ai également appréciée le fait qu'un petit vaisseau, de la Silver Star Lines se
    trouve dans le palais.

    Ce qui m'a un peu déçus et que je trouve que ça faisait américain, c'est le fait
    que Krugor frappe dans le mur et que découvre t'on derrière ce mur, come par
    magie la porte du vaisseau.
    Je n'ai pas tout à fait compris qui étaint les gars bizzares qui sauvent Enak, parce
    qu'à ce sujet, les auteurs sont pas claire.

    Le trait de Floch m'éppate toujours et la manière dont Arleston joue et fait
    réfléchir ses personnages m'impressionne.

    philippe_grenier Le 22/01/2006 à 22:50:29

    Le deuxième tome de cette série, paru seulement 4 mois après le premier opus, et arborant encore une fois 60 superbes planches du talentueux Adrien Floch. En effet, on peut remarquer un fait tout à fait unique (?) dans cette BD, car en plus des planches 1 à 58 (la dernière de l'album), on peut retrouver les planches -1 et 0 en début d'album! Si, si, je vous l'assure!

    Ce deuxième tome reprend l'histoire là où les auteurs nous avaient conduits à la fin du premier et nous permet de découvrir de nouvelles créatures ainsi que de nouveaux personnages qui joueront un rôle déterminant dans l'évolution des événements. De plus, grâce à ces planches -1, 0 et 58, on sent que la place est mise pour le prochain chapître intitulé "Le soupir des étoiles".

    En résumé, un deuxième tome rempli de rebondissements et de scènes d'action haletantes, aux dessins remarquablement beaux livrés par Floch et rehaussés par l'excellent choix de couleurs de CrazyToons!

    grimm Le 08/01/2006 à 22:31:11

    Bon, ce n'est pas ici qu'il faut chercher de l'originalité ! Si vous aimez Lanfeust et les trolls, vous n'allez pas être dépaysés !
    Ceci dit, le cadre est différent car ce n'est pas de la pure HF : Un vaisseau spatial s'écrase sur une planète Heroic Fantasy et nos 3 naufragés doivent se débrouiller pour échapper au potentat local.
    Ce 2eme tome nous entraine dans de nombreux rebondissements. les personnages sont sympas, l'humour Arlestonien et le dessin de Floch j'adore !!!

    A lire

    pajan Le 13/12/2005 à 07:03:22

    Sortir le 2eme tome si tôt après le 1er m'avait un peu inquiété mais bonne surprise il est encore meilleur que le premier. Les dessins sont aussi beaux que dans le précédent et le scénario bien gagne en originalité et comprend de nombreux rebondissements. Quand on lit cet album on n'arrive pas à croire que c'est le même scénariste qui fait lanfeust des étoiles....

    yvantilleuil Le 28/11/2005 à 12:20:02

    J’avais ouvert le premier tome avec beaucoup d’appréhension, mais l’avait finalement refermé avec un sentiment positif face à ce nouveau monde et cette histoire dynamique d’Arleston. Et voilà que le premier tome à peine refermé, je découvre que le deuxième tome est déjà sorti (un avantage du travail moderne à la chaîne).

    Si dans le premier tome on avait encore la bonne surprise de découvrir un nouveau monde et de nouveaux personnages, dans ce deuxième tome l’aventure de Granite, Navarth, Caliste, Tao et Krurgor continue de façon intéressante, mais d’après une recette connue et réchauffée.

    Bon, c’est vrai que le dessin de Floch est irréprochable même si cela reste du typique ‘Soleil’, que la narration est excellente et que l’histoire est très dynamique. L’histoire connaît beaucoup de péripéties, on a droit à 62 pages (des planches ont été ajoutées en début d’album si l’on est attentif à la numérotation), le dénouement est un peu facile, mais on a surtout l’impression que maintenant que cette série est sur la route, ils ont branché le ‘cruise control‘ et qu’à la fin du voyage il n’y aura rien à retenir.

    Loin de moi l’envie de critiquer la créativité débordante d’Arleston, ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il remplit une bonne partie de ma bibliothèque. Seulement j’ai parfois l’impression de me retrouver à la cantine Soleil-Arleston et de bouffer chaque fois le même plat, mais bon tant qu’il y a des milliers d’imbéciles qui, comme moi, vont acheter l’album, ils seraient vachement stupides chez Soleil de ne pas continuer à les produire à la chaîne.

    J’aime beaucoup les premiers tomes de chaque série d’Arleston ("Trolls de Troy", "Lanfeust des Etoiles", "Lanfeust de Troy", "Les Naufragés d’Ythaq") et je conseillerai d’ailleurs à tout le monde de lire ces tomes d’Arleston, mais ce qui est dommage c’est que je ne puisse conseiller de continuer ces séries par après.

    Donc, si vous n’êtes pas un habitué de la cantine Arleston-Soleil et que vous avez aimé le premier tome, courrez vite acheter ce deuxième tome ! Par contre, si vous en avez un peu marre de bouffer du réchauffé et qu’à l’approche des fêtes vous voulez une fois manger du caviar : achetez un Brunschwig et ayez ensuite la patience d’attendre le prochain, car du caviar ça ne se mange pas tous les jours !