Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Au centre du Nowhere 1. L'Oreille du Saumon

19/12/2005 7613 visiteurs 5.0/10 (5 notes)

L es Edison sont aux anges. Leurs fils Elmore, quelque peu nigaud et introverti, va épouser Abigael Thompson, la fille du roi du biscuit. Ce mariage est une aubaine pour la famille puisqu’il leur permettra d’entrer dans le grand monde par la petite porte. Alors que son fils se demande si il est vraiment épris de sa promise, le père Edison, tout aux préparatifs de la célébration ressort son plus beau costume. Mais voilà qu’en l’essayant il s’aperçoit qu’il a égaré son vieux bouton en oreille de saumon. Et ce bouton n’est pas un vulgaire bouton : il a été directement taillé dans l’oreille droite d’un animal mythique à l’espèce éteinte, le saumon à feuilles de choux. Devant le désespoir de son père, Elmore décide de partir à la recherche du bouton perdu, dans une région lointaine et mystérieuse : le Nowhere.

Autant le savoir d’entrée, Jean-Luc Cornette est fidèle à ses précédentes publications. L’histoire débute dans le registre de l’absurde puis enchaîne rapidement dans le délire total. L’auteur se fait un plaisir de faire vivre des situations loufoques à ses personnages, et leurs réparties cinglantes et saugrenues les rendent très attachants. Elmore, en se rapprochant du Nowhere fera des rencontres surprenantes et transformera son voyage en parcours initiatique, découvrant ainsi le réel but de sa vie.

Seulement, au fil des pages, la surprise du début se transforme peu à peu en perplexité. On sourit parfois, mais on se questionne souvent sans vraiment accrocher au récit. Malgré la tendresse et l’humour présents dans ce livre, et le dessin attachant de Michel Constant faisant parfois penser à Lincoln, la lecture n’en est pas vraiment convaincante. On finit par se demander où les auteurs ont voulu en venir.

Ce livre très Troisième Degré, comme en atteste la collection, laisse une impression vague, à mi-chemin de la sensation d’avoir loupé quelque chose. Peut-être la volonté de comprendre à tout prix le message des auteurs gêne-t-elle le plaisir qu’on peut ressentir à lire un tel premier album.

Par J. Léger
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Au centre du Nowhere
1. L'Oreille du Saumon

  • Currently 3.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (32 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 06/11/2020 à 14:26:30

    C’est vrai que la lecture du premier tome avait bien commencé jusqu’à ce que l’âne se mette brusquement à parler. Il aurait mieux fait de se taire, cet âne à la Shrek. Il est vrai qu’on change alors de registre pour tomber dans une espèce de burlesque. Fort heureusement, le style ainsi que la mise en scène font que l’ensemble même un peu décalé tienne la route.

    Les personnages sont plutôt sympathiques. On arrive à se passionner pour leurs petites aventures au centre du nowhere qui constitue à chaque fois une époque mythique de la construction des Etats-Unis, le pays phare de notre civilisation occidentale. J’ai bien aimé également le style de dessin ainsi que la colorisation. Une bonne idée également que d‘étaler plusieurs tomes sur les différentes générations de cette famille des Edison. On balaye ainsi le far West jusqu’à la guerre du Viet-Nam en passant par la prohibition.

    C’est une série plutôt jubilatoire et atypique. Il fallait le faire et le tout dans la bonne humeur. C’est certes déjanté mais pour une fois, cela passe. Une bonne distraction en tous les cas.

    didierbe082 Le 09/06/2013 à 13:38:53

    Très chouette album. Plein d'inventitvité, clair, précis et bon découpage. On prend un réel plaisir à se plonger dans une histoire qui semble pourtant un peu légère au départ. Puis on s'attache à cette famille de barjos sympas. A découvrir ! PS : si quelqu'un à la recette d'alcool de saumon, je veux bien essayer !

    xof 24 Le 16/04/2006 à 21:55:04

    Un vrai régal que cette histoire.Entre conte, western et inflence Monthy Pithon, voir un côté Richard Burton.
    Un album qui se suffit a lui même et c'est pas négligeable par ces temps de séries sans fin...