Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hanashippanashi 1. Patati Patata

15/12/2005 8686 visiteurs 8.0/10 (1 note)

V ingt-trois historiettes. Vingt-trois rêves éveillés. Vingt-trois promenades fantasmagoriques.
La fiancée du Tonnerre, l’adolescente qui attrape l’annonciateur du printemps, les chats évanescents de la ruelle, la jeune fille enceinte du bambou, le garçon ami d’une mouche, les sauveteurs des enfants-étoiles, le jeune homme tisseur de soie sont parmi les hôtes au cœur pur d’Hanashippanashi.
Avez-vous jamais rêvé d’un livre unique et précieux ? Sakka nous propose ce « Patati Patata ». Onirisme, singularité, fugacité y composent une musique émouvante, authentique qui appelle le lecteur et lui ouvre les portes du Mystère. La magie de la nature, sa beauté, sa symbiose avec l’humain est au cœur du récit. Le livre invite à pénétrer au centre de la grotte dissimulée par de hautes herbes folles, à retrouver l’essence de la vie, à écouter battre le cœur de la Terre, à soulever un peu le voile du jardin secret d’où naît toute chose.
A travers ce manga, Daisuké Igarashi nous offre une sublime plongée dans les songes, le merveilleux et la béatitude de celui qui s’ouvre à ce qui l’entoure. Son bijou n’est pas sans rappeler la subtilité de Mon voisin Totoro ou certains passages de Nausicaä de Hayao Miyazaki. Sa poésie entraîne, révèle, évoque, apaise, jusque dans le dessin. C’est un détail qui attire l’œil, un papillon, un grelot, l’impression éphémère de voir les branches d’un arbre se mouvoir, d’entendre striduler les cigales. Car le graphisme s’attache aux infimes parcelles que l’œil oublie souvent. Il inverse la vision quelquefois et c’est ainsi que nous voyons soudain l’envers d’un décor, comme un passage clouté vu de dessous, ou une nature transfigurée.
Immergeons-nous avec délectation dans ce magnifique manga d'auteur.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Hanashippanashi
1. Patati Patata

  • Currently 2.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.