Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Belladone 2. Maxime

15/12/2005 9396 visiteurs 5.8/10 (5 notes)

1680. Le ministre Louvois crée la Chambre Secrète, un service clandestin réunissant les meilleurs agents spéciaux du royaume. Parmi eux, Marie, une jeune femme experte au maniement des armes et en combat rapproché, sort du lot. Son nom de code est Belladone.

Tandis que cette dernière accomplit une mission secrète en province, au service du ministre Louvois, le mousquetaire Maxime s'entraîne pour prendre sa revanche contre celui qui a attenté, par deux fois, à la vie du Roi. Mais il ignore que l'assassin italien et son maître remontent la piste de Marie. Usant des plus ignobles chantages, semant la peur et la mort, ils feront tout pour la recruter dans leurs rangs, et faire payer ceux qui les ont fait échouer.

Une femme mousquetaire ? Du close-combat au temps de Louis XIV ? Flairant le déjà-vu commercial, certains lecteurs pourraient être rebutés par ces entorses au genre de cape et d’épée. Il est vrai que le cinéma s'était déjà essayé à introduire les arts martiaux (The Musketeer de Peter Hyams) ou une mousquetaire au féminin (La Fille de D’Artagnan de Bertrand Tavernier) dans le l'oeuvre d'Alexandre Dumas: le mélange était alors loin d'avoir pris.

Contrairement à ces films, la série Belladone est arrivée à mêler adroitement ces éléments modernes avec un certain souffle épique tel que l’on peut le retrouver dans le monde de cape et d'épée: amour, aventure, trahison, honneur, duels, cavalcades restent au rendez-vous et donnent ainsi un cachet d'authenticité à l'histoire. Fortement centrée sur l’action lors du premier tome, la série prend même du relief avec Maxime, notamment grâce aux interrogations personnelles de l’héroïne. De plus, cerise sur le gâteau, les subtiles références au roman d’Alexandre Dumas ainsi qu’à la pièce d’Edmond Rostand n'échapperont pas aux mordus du genre.

Servi par les couleurs chaudes de Patrick Noël, le dessin d'Alary nous plonge dans la ville de Paris sous Louis XIV. A la manière de vieux films français de cape et d’épée, l’environnement est chaud, agréable, sympathique quoique violent. A des miles donc du coupe-gorge crasseux qu’était vraisemblablement le Paris véritable au 17è siècle. Comme dans toute oeuvre du genre, on pardonnera aisément un procédé historiquement incorrect mais qui crée l'ambiance idéale pour la voie qu'ont choisi les auteurs.

Alary et Ange nous offrent donc une aventure de cape et d’épée pur-jus. On est loin d'un histoire digne de l'adaptation de Richard Lester, mais néanmoins, tout y est afin de plaire aux amateurs du genre (ou aux nostalgiques de Jean Marais), avec en bonus quelques nouveautés qui assureront l’originalité du récit.

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
5.8

Informations sur l'album

Belladone
2. Maxime

  • Currently 3.49/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (57 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    madlosa Le 11/01/2007 à 13:17:28

    Ce tome est très bon même s'il faiblit d'intensité. Marie est bien le super agent du Roi, mais bientôt accusée à tort d'en vouloir à sa vie. Le prochain volume risque de ne pas être de tout repos pour notre héroïne