Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Nos adoptions 1. Nous t'avons adopté

06/11/2023 4486 visiteurs 7.0/10 (1 note)

E n prolongement de son récit autobiographique Couleur de Peau : Miel, Jung et sa compagne, Laëtitia Marty, ont multiplié les séances de dédicaces, conférences et interventions lors de projections du long métrage tiré de la bande dessinée. Lors de ces multiples occasions, ils ont rencontré de nombreuses personnes, adoptantes ou adoptées, désireuses de partager leur expérience sur l'adoption. L'un des sujets qui revenait portait sur la recherche des origines. Beaucoup sont partis à la recherche de leur famille biologique, avec plus ou moins de succès. Cet aspect fait intervenir un troisième groupe de personnages dans l'histoire d'une adoption : ceux qui ont confié leur enfant à des tiers.

A travers Nos adoptions, le couple a décidé de transcrire en bandes dessinées quelques-unes de ces rencontres impossibles. Le projet comprendra trois volumes. Le premier donne la parole aux adoptants. Les suivants donneront se consacreront aux adoptés et aux familles biologiques. Chacun vit en effet ces "retrouvailles" avec un point de vue qui lui est propre. Les espoirs et les craintes ne sont pas les mêmes, mais elles se répondent.

Des parents de cœur se sont retrouvés confrontés à cet épisode étrange. Ils ont accueilli des enfants abandonnés par leurs parents en Corée. Ils ignorent tout des circonstances qui ont poussé des hommes et des femmes à une telle décision. Ils ne les jugent pas. Leur rôle a commencé lorsque leurs enfants sont arrivés. Ils avaient conscience de ne pas hériter de pages blanches. L'histoire a débuté sans eux. Un coup de tampon en bas d'un formulaire n'a pas effacé les quelques mois ou années qui ont précédé. Il leur incombait de prendre le relai. Ils ne pouvaient qu'offrir un terreau fertile pour que ces enfants puissent grandir. Mais ils avaient aussi conscience qu'un jour, ceux qu'ils ont accueillis et aimés pourraient vouloir partir en quête de leurs racines, et même retrouver leur trace.

Quelle place serait la place de chacun dans cet arbre généalogique double ? Par le sang, Olivier, Mélanie, Cécile et Cyril appartiennent au Pays du Matin Calme. Ils n'en connaissent pourtant ni la langue, ni les coutumes. Ils ont grandi en Europe, dont ils ont embrassé la vie et la culture. Cette double appartenance a de quoi dérouter.

En trois témoignages pudiques complétés par des lettres fictives adressées par des parents adoptants aux parents biologiques, cette bande dessinée touche par sa sensibilité. Jung opte pour une mise en images sans effets faciles. L'accent est parfois mis sur les personnages, parfois sur les décors, selon les besoins de la narration. Ainsi, le chapitre consacré à Cyril s'attache à suivre le trajet fictif d'une lettre adressée d'une mère à un autre, tandis que les deux autres chapitres sont beaucoup plus centrés sur les individus, sans s'attarder sur les lieux. Le motif des racines joue par contre un rôle prépondérant pour symboliser cette quête d'identité.

Nos adoptions irradie de l'amour et de lumière de ces hommes et ces femmes qui ont tout transmis à ceux qu'ils ont recueillis. En ces temps incertains, un peu d'humanité fait du bien.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Nos adoptions
1. Nous t'avons adopté

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 20/05/2024 à 07:50:57

    De l'auteur, j'avais beaucoup aimé en son temps son récit autobiographique « Couleur de peau : miel » qui avait donné lieu par la suite à un film cinématographique sous forme de reportage authentique.

    Il réitère des années après en restant dans le même thème c'est à dire les traumatismes de l'adoption. Oui, il faut le savoir: quand on adopte un enfant, on le déracine de ses vrais parents et il s'ensuit un mal être parfois fatal. On pense que l'on va le sauver de la misère et d'une vie malheureuse, mais les rapports humains sont bien plus complexes.

    Cette fois-ci, Jung se lance dans une trilogie assez intéressante où chaque tome donnera le point de vue de l'un des protagonistes du schéma d'adoption à savoir les adoptants, les adoptés et les parents biologiques obligés d'abandonner leurs enfants pour divers motifs.

    On commence par conséquent par le témoignage des adoptants avec trois schémas un peu différents. On entre véritablement dans l'intimité et dans la pensée de ces adoptants qui ont pour point commun une certaine ouverture quand d'autres ferment tout simplement la porte aux racines, ce qu'évoque l'auteur dans sa préface.

    Evidemment, ce thème nous prend aux tripes tant il est chargé émotionnellement. Là où l'auteur va plus loin, c'est dans une réflexion pour voir les différents contours. Il a acquis désormais la maturité nécessaire du sujet pour se permettre d'apporter encore d'autres aspects plus méconnus. Et puis, cela se base sur de réels témoignages dont on pourra voir les différentes lettres de témoignage en fin d'album.

    Oui, c'est une très belle lecture pour ceux qui veulent en savoir plus sur les conséquences de l'adoption qui est tout sauf un acte anodin.