Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hemingway (Jason) 1. Hemingway

08/12/2005 8656 visiteurs 6.6/10 (5 notes)

P endant les années folles, nombreux sont les artistes américains à s’être installés dans la capitale française. Ils cherchaient là l’excitation et l’effervescence qui naquit d’un pays exsangue au sortir de la première guerre mondiale. De terrasses de cafés en salles de combat de boxe, on arpente les rues du quartier Latin dans les traces d’Hemingway, de Scott Fitzgerald et d’Ezra Pound et l’on découvre qu’il n’est pas si simple de survivre grâce à son art. C’est peut-être d’Hemingway que viendra la solution…

Jason nous prend d’emblée à contre-pied avec son postulat de départ. Et si c’est artistes de renoms n’avaient pas usés leurs plumes et leurs cahiers à écrire des romans ou des poésies mais bien à encrer des cases et à ciseler des répliques ? Après tout, cette force créatrice aurait pu se manifester sous différentes formes y compris la bande dessinée si elle n’avait pas été à l’état d’embryon à l’époque.

Mais passé l’effet de surprise, on tombe quelque peu en léthargie, ce qui est finalement bien légitime si on considère la douce torpeur dans laquelle ces auteurs semblent vivre malgré tous les aléas qui parsèment leurs vies. Cela est renforcé par le graphisme extrêmement statique de Jason, qui s’accommodait finalement mieux du noir & blanc muet. De plus, il n’est pas aisé de rentrer dans l’histoire et de s’approprier les personnages tant ils se ressemblent tandis que la fluidité du découpage fait souvent défaut. Et puis, au plus profond de notre somnolence, vient le dénouement qui remet notre esprit en état d’éveil complet voire même en stimulation totale. Traité sur le mode de la multiplicité des points de vue, on découvre dans l’œil de chaque protagoniste un nouvel angle venant éclairer le théâtre de la scène finale.

Jason nous livre ici une histoire de facture très classique alors que le postulat de départ était très alléchant. On reste sur l’impression que la première moitié de l’album n’est qu’un faire-valoir pour la scène finale, entraînant par–là même un déséquilibre du récit. Cet album était prometteur et malheureusement nous laisse dans la bouche comme un goût d’inachevé. Dommage.

Par fabdebellis
Moyenne des chroniqueurs
6.6

Informations sur l'album

Hemingway (Jason)
1. Hemingway

  • Currently 3.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (24 votes)

  • Jason
  • Hubert
  • 10/2005
  • Éditions Carabas
  • 2-351-00029-3
  • 46

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.