Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les héricornes 1. L'appel de la déesse

15/05/2023 2905 visiteurs 6.0/10 (1 note)

A u palais de Lémuria, la princesse Céleste reçoit les dernières recommandations de ses proches avant d’entamer un long voyage. Munie des armes du royaume et accompagnée d’une protectrice enchantée, elle part pour le temple de la Déesse. C’est là que, tous les cent ans, l’héritière se rend seule pour obtenir la protection de la divinité et lui soumettre un vœu. Bientôt, l’adolescente fait face aux premiers dangers de sa route et rencontre ses paires, des « héricornes » investies de la même mission qu’elle.

Des princesses-guerrières et des licornes, voilà les héroïnes d’Héricornes, nouvelle série jeunesse imaginée par Kid Toussaint (Elles, Animal Jack, Télémaque, Les vies de Charlie, Totem) et illustrée par Verónica Álvarez (qui a notamment travaillé sur le film My Little Pony produit par Netflix). Le scénariste esquisse rapidement l’accroche, en présentant la figure principale, son entourage royal et les raisons de son départ. Il glisse aussi, au détour d’un échange, un seul mot annonciateur d’un péril à venir, auquel répondent les dernières pages de ce tome introductif. Puis, les péripéties, faites d’action et de découvertes, s’enchainent, sans temps mort et permettent de faire connaissances avec les autres jeunes filles. Le caractère de chacune est mis en avant, tandis que leurs origines variées donnent un aperçu de la richesse du monde créé. L’humour fait également partie intégrante du récit ; bon enfant, il passe par des situations cocasses et quelques répliques amusantes. Dommage que certaines transitions se fassent un peu vite.

La partie graphique est imprégnée d’influences diverses, manga – et magical girl - en tête. Doux et rond, le trait de l’artiste espagnole se révèle expressif et croque au mieux les émotions des protagonistes. Chacune des héraldesses porte sa propre panoplie, à l’image de son pays d’origine, et les licornes visibles dans cet épisode reflètent les pouvoirs spécifiques à leurs maîtresses. Les décors sont soignés et le design très mignon de certaines créatures ne manquera pas de les rendre attachantes. Les couleurs acidulées viennent compléter l’ensemble en y apportant une dose de pep supplémentaire. Quant au format choisi par les éditions du Lombard, il s’avère idéal pour prendre place dans un cartable et être partagé à la récré.

Efficace dans sa narration, agréable visuellement, L’appel de la Déesse saura émerveiller les enfants amatrices – ou amateurs – d’unicornes qui s’identifieront peut-être à ces héroïnes intrépides.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les héricornes
1. L'appel de la déesse

  • Currently 1.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.