Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

The nice House on the Lake 2. Tome deux

24/04/2023 9063 visiteurs 7.5/10 (4 notes)

I ls sont onze. Onze à avoir répondu favorablement à l’invitation de Walter lorsque ce dernier leur a proposé quelques jours de détente dans une villa magnifique au bord d’un lac. Mais tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu. Le rêve a viré au cauchemar. La décontraction a laissé place à une tension de chaque instant. Il faut dire que dès la première soirée, leur ami commun a dévoilé son vrai visage alors que, dans le même temps, le reste du monde semble sombrer dans le chaos le plus total. Les convives ne manquent de rien mais sont pourtant privés de l’essentiel : leur liberté.

L’entame de ce second tome de The nice house on the lake a de quoi désarçonner le lecteur qui peut légitimement se demander s’il n’a pas complètement loupé un épisode. Une invitée n’est plus dans la maison, et personne n'est pourtant vraiment inquiet. Ont-ils seulement conscience qu’elle était présente ? Surtout, Walter participe, comme si de rien n’était, à l’organisation de la vie collective aux côtés des dix autres résidents. Après quelques pages, les choses s’éclaircissent toutefois : les souvenirs de la troupe ont été partiellement effacés. Les cartes ont donc été rebattues et James Tynion IV, qui œuvre au scénario, en joue avec brio.

Les auteurs offrent une copie de grande qualité dans la mise en scène et le découpage pour créer une atmosphère quasi irrespirable par séquences. Alvaro Mártinez Bueno appuie son trait réaliste et propose quelques scènes glaçantes dans ce récit qui oscille entre fantastique, horreur, thriller (psychologique) et science-fiction.

Après six premiers chapitres alléchants, les auteurs confirment donc cet avis positif dans cette suite… et fin ? C’est en tout cas ce que pensaient les lecteurs avec cette série présentée, dans sa version française, comme une histoire complète en deux volumes. Mais ce tome deux n’apporte pas toutes les réponses aux nombreuses questions qui ont pu émerger. Certes, il propose une conclusion, au moins intermédiaire, en refermant quelques lignes de l’intrigue et en dévoilant des informations déterminantes sur certains personnages. Il reste néanmoins des zones d'ombre essentielles sur les motivations des un-e-s et des autres ou encore sur la réalité du lieu où ils sont enfermés. L’album se conclut alors sur l’inévitable annonce d’un ou plusieurs autres cycles à venir.

Huis clos - ou presque - haletant, The nice house on the lake n’a pas encore révélé tous ses secrets…

Lire la preview du tome 1.

Par D. Kebdani
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

The nice House on the Lake
2. Tome deux

  • Currently 4.08/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (26 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Flemeth Le 22/03/2024 à 14:06:18

    J'ai beaucoup aimé la trame de fond et la manière dont le scénariste nous dévoile petit à petit des bouts d'histoire. Mais j'ai été gênée au cours des 2 tomes par le nombre de protagonistes, finalement peu sympathiques, pas très étoffés et auxquels je ne me suis jamais identifiée. J'avais peine à les distinguer les uns des autres et cela a nui à la fluidité de la lecture. L'ensemble reste toutefois intense et captivant. Walter reste de loin le plus humain du groupe, et le plus attachant.

    Zablo Le 19/12/2023 à 07:54:10

    La couverture donne le ton : The nice House on the Lake est un thriller distordu, entre deux mondes.

    Les graphismes sont puissants et novateurs (mouvements saccadés, couleurs hallucinantes, découpage osé etc.) et accompagnent efficacement le récit.

    Dans cette histoire, assez bizarre, on s'ennuie peu. Au départ l'enjeu n'est pas clair : il ne s'agit pas de survivre comme dans tout classique de l'horreur. Mais, petit à petit, les personnages (avec le lecteur) comprennent les règles du monde qui les entoure, et certains se rendent compte qu'ils ont perdu la mémoire... De plus, les rôles sont inversés, celui qui semble être le méchant a de l'empathie, est séduisant, semble vouloir les aider...

    Surtout, cette BD a réussi à m'effrayer : un petit bijou que je vous laisse découvrir...

    Lakazdelonclepol Le 17/04/2023 à 14:41:48

    Cette histoire requiert de laisser toute rationalité et cartésianisme au vestiaire. Cette "science-fiction" audacieuse sillonne des chemins escarpés pour nous amener en terrain philosophique de manière assez habile.
    Manifestement l'œuvre appelle suite puisqu'un deuxième cycle est d'ores et déjà annoncé. Comme le dit Bourbix ce récit pourrait se terminer sur ce tome sans rien perdre de son attrait.
    Et comme le stipule docteur fil gageons que le tome 3 se proposera à 25€.

    Bourbix Le 15/04/2023 à 08:57:01

    Un récit intelligent qui pourrait se terminer sur ce second tome. Je suis curieux de lire la suite de cette histoire d'évasion, tant physique que psychologique.

    docteur fil Le 10/04/2023 à 10:20:51

    Une vraie réussite cette histoire !
    Et ce n'est que le premier cycle.
    Mais, quel que soit le niveau de l'inflation actuelle, passer de 15 à 20 euros en un mois, c'est fort de café...