Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les grandes batailles navales 20. Les cinq Îles

04/04/2023 2454 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D ans les premières années du 13è siècle, rien ne va déjà plus entre la France et l’Angleterre. Le monarque de cette dernière, Jean-sans-Terre, rencontre l’opposition de sa noblesse, qui lui coupe les vivres. Il obtient le soutien du prince Louis, fils de Philippe II, roi de France, qui voit dans cette situation une opportunité d’installer des troupes outre-Manche. Une relative sérénité est observée après le décès du King John, mais le feu couve. Sous l’apparente tentative de rédiger un traité de paix, chacune des parties se prépare au combat. Sournoise et versatile, l’Église ne joue pas le rôle d’arbitre attendu d’elle et a fait son choix. L'entreprenant français, installé à Londres, envoie Gui d’Athies à Calais, afin de convaincre Eustache dit « Le Moine », pirate notoire et fourbe reconnu, de mettre en place une armada qui devra faire fléchir la capitale de la verte Albion. Espionnage, tractations et intimidations vont animer le Régent Maréchal, l’archevêque de Sour, et le corsaire brutal, dont les destins, désormais liés, trouveront leur achèvement le 24 août 1217, quelque part dans le Channel.

Le Moyen-Âge classique n’est pas maritime. L’homme reste tourné vers le sol et se contente de cabotage, à fins de transport et de pêche. L’idée d’une marine armée est encore éloignée, malgré les exemples qu’ont pu donner les Grecs et Romains de l’Antiquité. Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la Marine, membre titulaire de l’Académie des Arts et Sciences de la Mer, auteur de la série Les grandes batailles navales, a pourtant sorti des recoins obscurs de l’Histoire un combat sur les flots. Celui-ci eut son content de chairs écrasées, d’os broyés et de sang répandu, mais reste remarquable par la ruse imaginée par la flotte anglaise. C’est Fabio Pezzi (Alamo) qui tient les pinceaux, pour la première fois dans cette fresque, proposant un trait réaliste, sobre et efficace. Quelques cases muettes sont particulièrement remarquables.

Les cinq îles est, malgré tout, un récit qui se déroule essentiellement sur la terre ferme, alourdi par la narration des faits politiques qui menèrent au dénouement marin. Point ici question de vieux loups de mer, d’embarcations hors norme, de circumnavigation, de stratégie digne des plus grands amiraux, mais d’un transport de troupe qui trouva un obstacle imprévu. Le récit n’en est pas appauvri pour autant, même s’il peut souffrir de l’abondance d’informations à assimiler pour comprendre les ressorts d’une tension géopolitique complexe et austère. Cette saga, fort intéressante, ne tient pas là son fer de lance.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les grandes batailles navales
20. Les cinq Îles

  • Currently 2.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.