Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Cadres noirs 2. Épisode 2/3 : Pendant

30/03/2023 2516 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A lain Delambre, cadre au chômage, participe à un exercice de recrutement particulièrement odieux, d’autant plus qu’il a appris que les dés étaient pipés. Au terme de l’activité, il sort une arme à feu et prend tout le monde en otage. La police intervient, l’arrête et l’emprisonne. En attente de son procès, le délinquant écrit un livre dans lequel il se raconte. Bien que l’opinion publique bascule, sa famille se délite. Le trame a un air de déjà-vu ? Tout à fait, puisque la bande dessinée Cadres noirs et la série télévisée Dérapages sont inspirées du même roman de Pierre Lemaître.

Pascal Bertho présente une véritable radiographie de l’univers politique, financier et médiatique. L’inculpé n’est finalement plus le chômeur, mais la structure sociale. Exxyal Europe, à laquelle le protagoniste s’attaque, incarne un libéralisme économique dans tout ce qu’il a de froid et abject. Les financiers tirent les ficelles, manipulent la justice et s’assurent d’arriver à leurs fins. Le récit s’interroge également sur la place démesurée qu’occupent le travail et la réussite dans la construction de l’identité des individus.

Le scénario est très bien construit, l’auteur distille petit à petit les détails et la trame, au départ relativement longiligne, se densifie. D’une révélation à l’autre, le héros apparaît complexe et nuancé ; ce dernier se montre du reste plus en phase avec la société qu’il ne le laisse croire. Il en maîtrise les codes et en fait usage. Au final, l’histoire rappelle une partie d’échec où il faut parfois sacrifier une pièce pour mieux frapper par la suite.

Giuseppe Lotti propose un dessin semi-réaliste aux tendances expressionnistes. Dans un style cinématographique, l’artiste met habilement ses illustrations au service de la narration. Dans ce projet aux allures de duel, les gros plans de visage se multiplient. Une abondance de petites vignettes, incrustées dans une grande, insistent d’ailleurs sur la réaction des acteurs. Les planches sont, du reste, truffées « d’images dans l’image » : écrans de télévision, d’ordinateur ou de téléphone, de même que photos apportant un point de vue complémentaire sur les événements.

Une adaptation convaincante d’un roman qui a su capter une époque. L’anecdote n’est pas sans évoquer Le couperet de Donald Westlake.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Cadres noirs
2. Épisode 2/3 : Pendant

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.