Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Sandman : Nightmare Country 1. Tome 1

30/03/2023 1808 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D e toutes les créations de Morphée, le Corinthien est l'une des plus mémorables. Ce cauchemar au triple sourire carnassier, cruel et impitoyable, avait laissé une forte impression, avant d'être détruit, puis recréé par son maître dans une version moins dangereuse. Depuis, il s'acquitte soigneusement de son rôle, même s'il garde un côté indépendant qui détonne avec les autres créatures oniriques qui peuplent le Songe. Son attention est alors attirée par l'existence d'une entité qui lui ressemble étrangement et qui sème la désolation autour d'elle dans le monde de l'éveil. Il décide d'enquêter et réalise rapidement que cet "homme qui sourit" dissimule en fait une machination complexe qui implique une galerie de personnages hauts en couleur : une jeune artiste peintre, un milliardaire trumpesque, des tueurs oniriques, un ange et, plus que vraisemblablement, un autre éternel.

James Tynion IV confesse une adoration pour Neil Gaiman et plus précisément pour Sandman. Autant dire qu'il connaît cet univers sur le bout des doigts et que son scénario en respecte parfaitement l'esprit. Il développe une intrigue qui puise son inspiration dans les racines horrifiques de la série. Il introduit également un duo d'assassins qui fait écho à Mr Croup et Mr Vandemar, issus du roman Neverwhere.

Ce premier volume reprend les six premiers épisodes et se conclut abruptement. Une première sous-intrigue se conclut avec le cinquième chapitre. Le suivant change de point de vue et de dessinateur, ressuscitant au passage un autre personnage emblématique de la série. Mais à peine entamée, cette nouvelle intrigue est interrompue, générant une certaine frustration parce qu'une porte s'est à peine entr'ouverte. Peut-être aurait-il été préférable de limiter ce tome à l'histoire de Flynn pour conserver une cohérence autant narrative que graphique. En effet, le style délié de Lisandro Estherren est très différent de celui, plus relâché, de Maria Llovet. Il est à noter que des artistes invités (parmi lesquels Andrea Sorrentino et Aaron Campbell) signent quelques planches qui approfondissent le caractère du personnage principal comme autant d'interludes dans le récit.

En tout cas, cette nouvelle série dérivée s'impose comme la plus réussie après The Dreaming et Waking Hours.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Sandman : Nightmare Country
1. Tome 1

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.