Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Monsieur Blaireau et Madame Renarde 7. Le porte-bonheur

30/03/2023 2436 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A près avoir reçu une amulette offerte par un vieux raton laveur, Martis est convaincu qu’il ne lui arrivera dorénavant que de bonnes choses. Sceptique, Carcajou souhaite démontrer à ses copains que la magie n’existe pas. Ses certitudes sont toutefois ébranlées.

Brigitte Luciani fait confiance à l’intelligence des jeunes. À travers une histoire mignonne comme tout, elle discute de la superstition et de la croyance, sans les attaquer trop frontalement. En terminant l’album, le gamin conçoit que prêter foi aux vertus d’un bout de bois n’est peut-être pas raisonnable… mais dans le fond, si cela réconforte un ami, pourquoi pas ? La scénariste convoque même la démarche scientifique lorsque son héros tente d’illustrer ses convictions à l’aide d’une expérience. Elle explique en outre que tout est relatif. Ce que l’un comprend comme une malchance peut être une chance, s’il considère les événements d’un œil positif : « Regarde-toi! Tu n’es pas blessé. Tu as pourtant fait une sacrée chute. »

L’autrice se met donc à hauteur d’enfant pour exposer des concepts complexes. En fait, ce livre pourrait certainement constituer un outil pour le parent qui ne sait comment aborder ces enjeux.

Le dessin à l’aquarelle d’Ève Tharlet est très joli. Ses personnages apparaissent tout à fait sympathiques et il est certain que les mômes s’identifieront sans mal à eux. L’artiste traduit habilement l’émotion dans le regard de ses comédiens qui jouent toujours juste.

Soulignons que Dargaud Jeunesse fait bien les choses avec une couverture matelassée et des planches imprimées sur un papier cartonné qui survivra aux nombreuses lectures et aux pages tournées par des mains parfois maladroites.

Alors que les canulars pullulent, que les vérités se montrent alternatives et que les idées les plus farfelues obtiennent audience, le lecteur se demande si certains adultes n’auraient pas eux aussi intérêt à lire Le porte bonheur.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Monsieur Blaireau et Madame Renarde
7. Le porte-bonheur

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.