Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de) 5. Le Mystère du Sabre jaune

22/03/2023 3453 visiteurs 8.0/10 (1 note)

À l’aube des années soixante, en pleine Guerre froide, les liens militaires entre la France et le Canada se resserrent. Tanguy et Laverdure multiplient les exercices amicaux aux côtés de leurs collègues nord-américains, depuis Creil ou à partir de la base OTAN de Marville, dans l’Est, où séjournent les Canadiens. Ces derniers ne sont pas peu fiers de leurs installations, vastes et modernes, qui leur font oublier la distance qui les sépare du pays. Les appareils font également partie de cette rivalité pacifique. Les Super Mystères B2 se mesurent aux F-86 « Sabre », alors célèbres pour le rôle qu’ils ont joué lors de la Guerre de Corée, qui s’est achevée à peine dix ans plus tôt. Surnommés « Les Trois Mousquetaires », Perkins, Arcand et Fletcher ont d’ailleurs participé à cette dernière. Comme les héros d’Alexandre Dumas, ils étaient alors quatre. Un jour, au beau milieu d’une évolution aérienne, Perkins quitte le groupe sous un prétexte fallacieux, pour se rendre à un rendez-vous fixé par un mystérieux billet. Là, il est rejoint par un Sabre, sorti de nulle part, arborant une tête de pirate. Son pilote lui demande « où est l’or ? » et abat l’appareil. Perkins s’en sort en s’éjectant in extremis. La thèse de la panne d’oxygène, et les hallucinations qui vont avec, est privilégiée par les techniciens, mais les deux compères pilotes vont enquêter de leur côté.

La série Tanguy et Laverdure est née dans Pilote, en 1959, de l’association de Jean-Michel Charlier, inépuisable conteur, et Albert Uderzo, qui commence la même année les pérégrinations d’un petit Gaulois arborant un gros nez. Malgré de multiples changements d’auteurs et de dessinateurs, le trente-cinquième album est sorti en 2022. La collection « Classic » propose, depuis 2016, des aventures inédites, intercalées entre les premières histoires, sous forme de diptyques. Le Mystère du Sabre jaune en débute la troisième, toujours sous la houlette de Patrice Buendia (Buck Danny, Médecins de guerre) et Matthieu Durand (Jack Blues, Team Rafale). Le projet vise à conserver l’esprit de la saga initiale, tout en la modernisant – avec parcimonie – ou lui ajoutant des éléments inédits. Le flegme pragmatique de Michel Tanguy et la verve enthousiaste d’Ernest Laverdure servent toujours de points de repères. Mais l’arrivée de Cochran, de la Royal Canadian Airforce, et du truculent commissaire Flèche, sorte de Maigret bougon et impulsif, marchant tous deux sur les plates-bandes de l’autre, apporte de l’épaisseur à la trame principale et renouvelle les modalités humoristiques de cet univers. L’intrigue est menée avec mesure et allant, livrant une kyrielle de questions et ouvrant de multiples portes, que le lecteur franchit avec plaisir.

Le graphisme de Matthieu Durand est dans la tradition, sans être dans le mimétisme. Il excelle dans les scènes aériennes et la peinture des fuselages de toutes natures. Mais il est également riche et pertinent lorsqu'il s'agit de croquer le plancher des vaches (ses vues de la campagne sous la pluie sont remarquables) ou les couples franchouillards et bien-pensants des années De Gaulle. Trésor perdu, action, trahison, tensions internationales, humour et clins d’œil à certains classiques de la bande dessinée franco-belge sont les ingrédients de cette œuvre en tous points réussie.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de)
5. Le Mystère du Sabre jaune

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tisakd Le 21/05/2024 à 11:15:00

    Sympa le clin d'œil a Hergé à la page 17 !
    Sympa le clin d'œil a Hergé à la page 17 !
    Sympa le clin d'œil a Hergé à la page 17 !
    Sympa le clin d'œil a Hergé à la page 17 !
    Sympa le clin d'œil a Hergé à la page 17 !

    herve26 Le 23/02/2023 à 22:30:13

    Je suis pas un grand amateur de la série mère, pourtant cette série dérivée continue de m'enchanter. J'ai toujours l'impression de revenir aux sources des aventures de Tanguy & Laverdure.
    En effet, le dessin de Durand lorgne habilement vers les premiers albums d'Uderzo, même si j'ai souvent tiqué dans cet opus sur les visages de certains personnages comme celui du commissaire ou d'autres personnages secondaires qui ne cadrent pas avec le style des autres protagonistes.
    Bien sûr que l'intrigue de Patrice Buendia repose parfois (voire souvent) sur de grosses ficelles scénaristiques (le braquage pendant la guerre de Corée, ou la cachette improbable du "sabre jaune" ou encore les postiches d'un autre âge portés par le pilote en fuite) mais l'ambiance est tel que le lecteur que je suis passe sur ces invraisemblances.
    Et puis, nous sommes plongés tout de même dans une époque que certains ont sans doute oublié, celle où les alliés possédaient encore des bases militaires sur le sol français avant que le Général de Gaulle ne les chasse. Je me souviens avoir effectué mon service militaire sur une ancienne base américaine, où l'on devinait encore les contours du terrain de base-ball..
    Bref, un bon album pour les nostalgiques de la bd franco-belge.

    Papigaga Le 10/02/2023 à 18:24:41

    Excellente continuation de la série avec un scénario Habile et bougrement bien mené , pas de temps morts ni action inutile pour " remplir !! "
    le niveau du dessin est tout simplement magnifique !! vraiment on voit les avions "voler" comme sur les meilleurs Bergèse...bravo a Durand,matthieu et Formaggio,Ketty pour ce travail , un pur régal ! j’attends impatiemment le deuxième tome Final...