Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Abara

16/03/2023 2257 visiteurs 5.0/10 (1 note)

A lors qu'on la croyait disparue, une maladie étrange et terrifiante refait son apparition. Elle transforme ceux qui en sont atteints en Gaunas blancs, créatures métamorphes exterminant tout sur leur passage. Pour lutter contre elles, les Gaunas noirs, fruits de manipulations génétiques, ont été créés.

Abara est la réédition en intégrale d'un manga en deux volumes publié en 2005 au Japon. Tsutomu Nihei, le créateur de Blame !, reste fidèle à ce qui a fait sa réputation. Il imagine une ville futuriste aux dimensions vertigineuses et marquée par la dégradation. L'atmosphère délétère et hostile se révèle très vite étouffante et la mise en scène étourdissante frappe par un dynamisme sans faille. L'auteur n'hésite pas à se rapprocher des limites de l'abstraction pour mieux saisir le mouvement.

Malheureusement, cette maestria graphique est gâchée par un propos confus et nébuleux. Il est difficile de comprendre les enjeux de ce récit, qui se limite à une débauche de destruction vaguement justifiée par des dialogues sibyllins. En fait, dans le postface, le mangaka semble lui-même s'interroger sur le sens de cette histoire, comme s'il l'avait réalisée sans se poser de question. Il y multiplie les effets spectaculaires sans donner l'impression de réfléchir à un scénario cohérent. Le résultat est donc visuellement impressionnant mais sans queue ni tête, comme s'il s'agissait d'un travail improvisé. Il possède en tout cas une sauvagerie brute qui entraîne le lecteur dans un tourbillon visuel abscons. Par son aspect expérimental, il témoigne du talent indéniable de son dessinateur. Mais scénaristiquement, c'est une purge.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Abara

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.