Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Mademoiselle Sophie Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l'hippopotame

27/02/2023 2933 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

C ’est le retour des vacances de printemps. Mademoiselle Sophie, l’institutrice, semble avoir changé. Elle a beaucoup grossi pendant les congés. Mais ce n’est pas tout : elle est fuyante, son regard semble triste et, chaque midi, sa porte est fermée et les rideaux tirés. Cette situation inquiète le jeune Romain, qui ne reconnaît plus son enseignante préférée. Du haut de ses onze ans, presque douze, le garçon s’apprête à traverser la rue pour entrer au collège, à la rentrée prochaine. Terrifié à l’idée de grandir, il souhaite surtout comprendre les souffrances qui, soudain, ont l’air d’accabler sa professeure.

Pour leur nouvelle collaboration après Les Ombres et Incroyable !, Vincent Zabus et Hippolyte ont choisi de raconter une fable aux allures animalières pour mieux parler des humains. Pas question pour eux, cependant, de ne pas assumer pleinement les sujets abordés. Le lion et l’hippopotame (c’est le sous-titre qu’ils ont choisi) sont ainsi seulement convoqués de-ci de-là, pour mieux illustrer le discours. Mais les deux protagonistes sont bien une grosse dame et un pré-ado. Leurs douleurs et leurs questionnements sont alors esquissés avec délicatesse et sans détours. D’un côté, le rapport pénible (maladif ?) à son corps et au regard des autres. De l’autre, la dure découverte du monde des adultes. Au rythme de la préparation d’un spectacle de fin d’année, le scénariste fait évoluer ses personnages et s’immisce progressivement dans leur intimité tout en distillant d’indispensables messages de tolérance. Chacun-e pourra s’y retrouver, s’y reconnaître même. Car si certains tourments sont peu abordés (du moins, en bande dessinée), ils correspondent à une réalité du quotidien pas aussi rare qu’il peut y paraître.

Propos du récit et choix graphiques s’accordent à merveille. Avec son trait relâché et légèrement caricatural, Hippolyte apporte la parfaite dose de douceur pour installer le lecteur dans un cocon de tendresse. Page après page, toute la palette des aquarelles de l’artiste s’étale avec talent et justifie, à elle seule, de se plonger dans ce titre qui ne manque pas, toutefois, de bien d’autres qualités. Alliant une apparente simplicité à une grande justesse, les couleurs directes du dessinateur et le soin qu’il y apporte continuent de s’imposer comme sa marque de fabrique. Quoi de plus logique, dès lors, que dans sa dédicace en fin d’album l’auteur déclare « aux couleurs, aux éclats » ?

Mademoiselle Sophie est de ces livres qui offrent une escale de bienveillance dans un monde qui en manque parfois. Une bien belle histoire à découvrir quel que soit l’âge.

Lire la preview.

Par D. Kebdani
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Mademoiselle Sophie
Mademoiselle Sophie ou la fable du lion et de l'hippopotame

  • Currently 4.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Flemeth Le 28/12/2023 à 17:25:30

    Histoire touchante toute en délicatesse, sur la fin de l'enfance, l'empathie, l'image de soi. Le sujet est traité avec nuances et gentillesse, sans tomber dans le mièvre. Le dessin est plein de fraîcheur, il est printanier à l'image des jolis moments passés dans le potager. Une chouette lecture pleine de douceur.