Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Concrete 2. Fragile créature

24/11/2005 6181 visiteurs 5.3/10 (3 notes)

S acré tour que des aliens en vadrouille ont joué à Ronald Lithgow ! Afin d'étudier la faune terrestre, ils ont échangé son corps avec celui d'un être fait de béton, pesant plusieurs centaines de kilos, et doté d'une force et vision surhumaine. Ron est-il encore lui-même ou n'est-il plus que Concrete, cette créature de béton qui n'en finit pas de fasciner les scientifiques et le reste de la planète ? Quoi qu'il en soit, les extra-terrestres repartis, Lithgow n'a d'autres choix que d'assumer ce corps inhumain ainsi que ses angoisses. Lorsque des producteurs d'un film de science-fiction à petit budget, "Les Seigneurs de l'Omnivers", lui proposent de les aider à réaliser leurs effets spéciaux, Concrete accepte. Mais la tâche qui l'attend va s'avérer bien plus compliquée que de simplement soulever des rochers de plusieurs tonnes...

Quel personnage original que celui de Concrete, très lointain cousin de la Chose des 4 Fantastiques ! Ici, point de bagarres épiques ou de monde à sauver des griffes d'un mutant fou à lier, juste l'histoire d'un homme placé dans une situation incroyable qu'il doit gérer au jour le jour du mieux qu'il peut. On imagine sans peine la douleur qu'il peut ressentir en continuant à éprouver le sentiment amoureux alors que l'amour physique lui est définitivement interdit. Ou encore tout simplement, combien il est difficile d'endurer le rejet qu'il suscite auprès des gens soit trop effrayés soit trop stupides pour voir l'être humain qui subsiste sous cette carapace de béton. Sans parler des casse-tête quotidiens que son corps lui impose... Avec une économie d'effets, Paul Chadwick dépeint donc un être extrêmement sensible qui, malgré son aspect, se révélera "plus qu'humain" (pour reprendre le titre du célèbre roman de Theodore Sturgeon).

On pourra par contre suivre avec un peu moins d'intérêt les péripéties cinématographiques de Concrete. Si la description d'un plateau de tournage avec ses contraintes et ses déceptions sent le vécu (Chadwick lui-même a participé au tournage d'un film), il n'en reste pas moins des épisodes peu palpitants. Bien sûr Chadwick joue justement avec ce quotidien trivial mais le lecteur se surprendra à avoir l'esprit papillonnant ailleurs que sur le tournage des "Seigneurs de l'Omnivers".

C'est certainement une série à part dans le monde des créatures de comics à superlatifs, en se démarquant nettement de leurs intrigues traditionnelles. Concrete mérite sans nul doute un détour et saura trouver un public de curieux.

Par N.Diremdjian
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Concrete
2. Fragile créature

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.