Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Colossale 1. Tome 1

13/02/2023 2248 visiteurs 6.0/10 (1 note)

J ade est beaucoup plus douée avec ses muscles qu'avec ses sentiments, c'est indéniable ! L'adolescente mène presque deux vies, entre le rôle de parfaite fille de bonne famille noble et sa passion, le bodybuilding. Son idéal serait de pouvoir guider sa barque comme elle le souhaite et pas selon les règles imposées par sa classe. Pourra-t-elle gagner en puissance mentale aussi facilement qu'en force physique ? Car vient le moment où sa mère lui présente un futur prétendant, pas tellement à son gout…

Comédie romantique moderne dans le milieu mondain, Colossale est à l'origine un webtoon (bande dessinée verticale venant de Corée et qui se lit sur un téléphone) à gros succès débuté fin 2020. Les deux autrices ont donc déjà dû faire tout un travail d'adaptation en ouvrage conventionnel. La scénariste, Diane Truc, voulait aborder ce sport -plutôt réservé aux hommes selon la pensée populaire- qui lui est cher, car elle-même le pratique, ainsi que le catch ! Elle propose ainsi un discours pertinent sur la force, la féminité et le corps avec des thèmes comme l'acceptation de soi, le rapport à la famille, vivre selon ses préceptes et bien sûr, les notions de rang social et ses mélanges interdits. Le lecteur voit se déconstruire les stéréotypes tels que le fils à papa, la rivale prête à tout ou encore le beau palefrenier, tellement plus attirant que les Ken qui pullulent dans les salons. L'humour est distillé avec intelligence et finesse à l'aide de contre-pieds, quiproquos, fausses pistes et des dialogues drôles. C'est frais, sans tomber dans l'exagération.

Le dessin est typé manga et la dessinatrice Rutile s'en tire bien, mis à part le fait que les décors sont vraiment rares. De fait, les planches paraissent très aérées. L'accent est clairement mis sur les visages et leurs expressions, ainsi que sur les silhouettes.

Drôle et audacieuse, cette histoire tient le pari osé de mélanger musculation et aristocratie. Dommage que le graphisme soit aussi pauvre dans les arrière-plans. Les quatre autres tomes sortiront tous en 2023.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Colossale
1. Tome 1

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/10/2023 à 08:26:23

    Ce titre fait sans doute figure d’un renouveau de la BD actuelle. Il se rapprocherait d’un autre titre qui fait fureur à savoir « Lore Olympus ». On est dans le même genre de délire.
    J’adore ce mode introspectif où l’on a droit à toutes les pensées des protagonistes et notamment de notre attachante héroïne Jade qui ne rêve que de musculation alors qu’elle est obligée de se coltiner tout un milieu extrêmement guindé composé d’aristocrates divers.

    Evidemment, il y a beaucoup d’humour et on passe un véritable moment de plaisir à cette lecture. Et puis, et malgré tout, il y a la petite touche gravissime qui vient vers la fin non pas pour plomber l’ambiance mais pour dire que la vie n’est pas que comédie. J’ai littéralement adoré.

    A noter en fin d’album une fiche assez détaillée sur des conseils à donner pour la pratique de ce sport tout à fait sain.

    On est également sur ce qu’on appelle la BD numérique ce qui permet une approche assez cinématographique de ce récit. La réalisation est très efficace par des autrices Diane Truc et Rutile rompus à ce genre d’exercice.

    Je sais que ma note 5 étoiles est sans doute un peu excessive mais elle reflète le plaisir qu’on peut avoir suite à une lecture un peu inattendue. Je crois qu’on tient là l’une des meilleurs démarrages de série qui peut plaire à un large public même si les femmes sont les premières visées. Il y a quand même 6 millions de vues sur la plateforme française du Webtoon.

    Je suis admiratif de ces nouveaux auteurs qui apportent un véritable vent de fraicheur sur la BD en lui donnant une apparence toute moderne. Inutile de préciser qu’elles tirent leur référence aussi bien de la BD franco-belge par feuilleton, du manga shojo ou encore du comics façon Alan Moore.

    On suivra avec plaisir les aventures de jade qui refuse de se faire dicter sa vie et qui va affronter toute la rigide aristocratie afin de pouvoir aller au bout de sa passion.

    Blue boy Le 25/03/2023 à 18:25:06

    « Colossale », dixit le sticker apposé sur l’ouvrage, c’est « la série aux 6 millions de vues sur Webtoon » ! Un succès effectivement « colossal », on ne saurait mieux dire, qui a suscité l’intérêt des éditeurs, et en premier lieu « Jungle », qui peut se vanter d’avoir décroché la timbale. Une initiative qui ne pourra que réconcilier les adeptes « old school » de la lecture sur papier et les accros aux écrans qui ne voient la vie qu’à travers leur smartphone. En ce qui concerne Rutile et Diane Truc, il s’agit de leur première bande dessinée, et le fait que celle-ci ait été publiée « à l’ancienne » dans un second temps constitue pour les deux autrices une ultime reconnaissance qui conforte et perpétue la prédominance du livre-objet sur l’édition virtuelle.

    Avec « Colossale », on rentre très vite dans le vif du sujet grâce à une intro efficace qui fait mine de commencer comme un conte de fées, pour aussitôt bifurquer sur la deuxième page vers un cri de révolte de la narratrice, Jade, également personnage principal : celle-ci s’adonne à la muscu et n’aura donc pas des mains de princesse ! Le ton est posé et on devine que le monde aristocratique, théâtre du récit, va en prendre pour son grade… Rutile et Diane Truc ont trouvé ici le pitch qui fait mouche, s’amuser du décorum et des conventions désuètes d’un milieu qui semble appartenir à un autre siècle, tout en mettant en lumière les aspirations plus contemporaines d’une jeune fille qui en fait partie mais veut vivre sa vie comme elle l’entend, contre les injonctions de ses parents.

    Autre point fort, qui inscrit l’histoire complètement dans son époque, c’est le traitement très contemporain du genre, à travers cette héroïne qui rejette les codes des apparences imposés par son entourage. On la veut princesse aux mains douces, elle aura plus probablement un physique de camionneuse aux mains calleuses, sauf si bien sûr elle renonce à la culture physique ! Résumer les choses de cette façon peut sembler caricatural, certes, mais ne fait que traduire les clichés qui définissent cette caste aristocratique finalement assez méconnue, pour qui la seule perspective de se mélanger avec des roturiers donnerait des sueurs froides… et puis quoi de mieux que l’humour pour aborder la question, plutôt qu’un propos militant qui prendrait le risque de braquer les tenants de la tradition ? Notons que Diane Truc elle-même pratique la musculation, se faisant pour l’occasion coach pour débutant.e.s en fin d’ouvrage.

    Enfin, et c’est ce qui rend cette BD unique, c’est la façon dont les autrices se sont appropriées les codes du manga pour se les réapproprier à la sauce frenchie, en situant leur récit dans un milieu quasi-totalement coupé des vents de l’Histoire, cette « vieille France blanche et friquée » aux valeurs antiques, vraisemblablement loin d’être hermétique aux discours réactionnaires d’un certain Eric Zemmour. De plus, le dessin de Diane Truc est irrésistible de drôlerie avec cette héroïne qui change d’apparence selon ses humeurs, se transformant en petite fille aux allures toonesques dès lors qu’elle se sent infantilisée par l’entourage ou bouillonne intérieurement. Réagencée dans sa version papier, la mise en page permise par le format webtoon tout en verticalité, à la fois dynamique et minimaliste, rend la lecture hyper percutante, et nos zygomatiques n'y résistent pas

    Tout cela fait de « Colossale » un gros coup de cœur pour l’auteur de ces lignes, qui récemment se désolait de moins rire en lisant les productions récentes de certains auteurs qu’il plaçait pourtant au top de l’humour, qu’il s’agisse de Goossens ou de Fabcaro. Lui (je parle de moi à la troisième personne, oui et alors ?), qui en outre n’a jamais été très porté sur le manga, voit un peu plus ses préjugés poussés dans de piteux retranchements, et il fallait que ce soit par des meufs « musclées ». Merci les filles !