Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

"À travers les cieux, l'espace et le temps", le grand Stratéguerre décide de faire venir à lui tous les grands méchants d'univers parallèles afin de constituer une équipe de super-vilains pouvant défier Actarus et son Goldorak. Alerté par ces perturbations, Curtis Newton, alias le Capitaine Flam, s'infiltre parmi les troupes de Vega pour arriver sur Terre. Là, il parvient à entrer en contact avec le prince d'Euphor et le professeur Procion. Associant leurs connaissances, ils dupliquent le portail pour rallier à eux d'autres héros, "venus de toute part", aussi connus que légendaires : Albator, Cobra, Ulysse, Jayce... La lutte pour le bien commence !

Un tel pitch ne peut que faire saliver n’importe quelle personne qui a grandi en regardant la télévision dans les années 1980 et qui a gardé son âme d'enfant. Mais attention, en aucun cas, il ne s'agit d'un projet de suite alternative, mais bel et bien d'un album humoristique qui multiplie les clins d’œils et les hommages. Imaginé par Zémial, ce projet a subi des évolutions depuis son origine. En effet, en 2015, The Shonen Avengers est pensé comme des illustrations reprenant les personnages culte de l'animation sous la forme de cartes de tarot inspirées par le style de Mucha. Ces réalisations ont fait le tour du net et de la geekosphère en un clin d’œil ! Le talent de Zémial a fait l'unanimité. Ce dernier poursuit sa réflexion autour de ce travail et progressivement, émerge l'envie de se lancer dans une version BD. En Avril 2021, l'illustrateur publie son premier stripen quatre cases. Et là, changement de style complet. Adieu l'influence de l'art déco, l'artiste fait place au super deformed (genre prisé dans le manga comique), donnant ainsi une bouille amusante aux différents personnages. Le ton change également, l'auteur penche clairement vers le gag référencé. À peine mis en ligne sur les réseaux sociaux, le comic strip cartonne et trouve rapidement son public, qui se languissait d'arriver au vendrendi pour avoir sa dose, comme les enfants qui attendaient chaque mercredi pour avoir le droit de voir la suite des aventures de leurs idoles animées. Encensé par les plus grands vidéastes des plateformes, le travail de Zémial va alors toucher un public plus large encore avec l'intervention des éditions Delcourt, qui décident d'éditer les strips en un tome.

Et quel album ! Un bel objet pour les nosltageeks et pour celles et ceux qui voudrait redécouvrir cette galerie de personnages dans un autre registre. Le livre commence avec une préface signée par Jean Chalopin lui-même ! Le cocréateur des studios DIC (à Tours) avec l'immense et sympathique Bernard Deyriès, à qui les téléspectateurs doivent un grand nombre de séries allant des mystérieuses citées d'or à Jayce et les conquérants de la lumière, en passant par Ulysse 31. L'homme de média revient sur la manière dont il a rencontré Zémial, tout en le remerciant. Après les aventures, les lecteurs ont le droit à une double-page qui reprend, planche par planche, toutes les références cachées dans les histoires. Ensuite, il faut noter la présence d'un bel making-off,richement illustré du projet de son origine jusqu'à sa réalisation finale. Enfin, le livre se termine par des petits jeux amusants.

L'humour omniprésent et référencé fait mouche à chaque planche. Le passage au support papier n’altère en rien la qualité du travail de l'artiste. Bien au contraire, il le rend plus plaisant à lire ! Les différentes scènettes tournent en dérision un grand nombre de protagonistes ou de leur univers avec un regard empli de tendresse et de respect pour leurs créateurs respectifs qui ont le droit à leur propre caméo.

Cet ouvrage est une célébration de l'amour aux plus grandes séries d'animation diffusées sur les chaînes francophones il y a près de quanrate ans. Alternant les gags et l'admiration, Zémial signe une bande dessinée qui avait déjà trouvé son public bien avant son édition. Preuve s'il en est : le premier tirage a été épuisé en un petit mois !

Shonen Avengers, Go !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par J. Vergeraud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Shônen Avengers

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.