Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

The crow : Memento Mori Memento Mori

26/12/2022 1906 visiteurs 6.0/10 (1 note)

S i les lecteurs francophones pensaient qu'il était devenu impossible d'apporter quelque chose d'original dans l'univers de la franchise The Crow, cet album va leur prouver le contraire.

L'histoire a lieu à Rome, après un attentat terroriste contre une procession religieuse. David, qui était enfant de chœur, et sa petite amie Sarah y sont tués. Le corbeau ramène le jeune homme à la vie, afin qu'il puisse obtenir justice...

Le pitch peut paraître simpliste, mais cela est pour mieux berner les personnes qui tiendront ce comics entre leurs mains. Roberto Recchioni a construit une histoire à plusieurs niveaux où différents thèmes se font face. Le premier étant celui de l'intégrisme religieux. Lorsque David est ramené, il pense être devenu l'instrument du divin pour châtier les ennemis de son Christ. Tout son discours est imprégné de morale catholique et de citations biblique. Le scénariste profite de son histoire pour montrer que les intégrismes sont les mêmes quels que soient les prétendues justifications religieuses qui leur servent de vernis moral et propagandiste. Les auteurs de l’attentat sont des islamistes endoctrinés par un personnage dont la révélation est un twist important de Memento Mori. C'est alors l'occasion de partir sur l'autre thème, les violences des hommes de religion envers les enfants. Le regard de Recchioni est sans concession sur les coups du prêtre contre Sarah, ainsi que sur la séduction perverse qu'il a eu à l'encontre de David, faisant de ce dernier son mignon. C'est à ce moment-là qu'intervient le second retournement de situation du récit, qui laissera les lecteurs médusés.

La puissance du scénario est magnifiquement servie par les dessins de Werther Dell'Edera. Les dix premières planches, qui introduisent dans cette intrigue en plantant le décor, arrivent à faire passer le plus sombre des Batman dans la bibliothèque rose ! Un trait proche de ce qui se faisait dans le milieu du comics underground dans le milieu des années 2000, jouant des ombres et combinant différents styles à la fois.

Cet album se termine par quatre mini-récits d'autres auteurs sur le thème de la créature d'O'Barr. Le dernier, un suicide admirable, est d'une beauté tragique à couper le souffle.

Un one-shot qui vient agrandir la collection de cette licence chez Vestron, qui mérite vraiment d'être lu pour la qualité de son scénario et de ses dessins.

Par J. Vergeraud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

The crow : Memento Mori
Memento Mori

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.