Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La fugitive 3. Coda

21/11/2005 5309 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

C oralie Lavallée, pianiste de jazz d'un grand hôtel des Caraïbes et héritière d'un de ses riches admirateurs, se retrouve en fuite au Congo en compagnie de Brandon, son nouveau compagnon, qui doit disputer le championnat d'Afrique de boxe. Pete Cadbury, qui a perdu l'héritage au profit de Coralie, s'envole également pour le Congo tandis que le tueur qu'il avait engagé pour se débarrasser de sa rivale est bien décidé à se venger de son ex-employeur. Mais l'agent Slide est sur les traces du tueur… Tout ce beau monde va se croiser pour une conclusion qui pourrait bien être tragique pour certains.

Les Caraïbes, le Congo, des lieux attractifs synonymes d'exotisme parfumé d'aventure, une riche héritière belle, sensuelle et traquée, que demander de plus pour nous attirer vers une lecture passionnante ? La passion justement, ou la chaleur peut être, qui font défaut. La course poursuite n'a rien d'haletante, comme si le temps se figeait entre deux scènes ou entre les différents personnages. On se noie dans des dimensions parallèles où évoluent des protagonistes que tout rapproche mais qui ne font que s'éviter et que l'on finit par confondre.

Le dessin épuré (peut être simpliste pour certains) de Lenaerts n'aide pas à nous y retrouver. Qui est le chasseur, qui est la proie ? La méprise est aisée, tant scénaristiquement que morphologiquement. Peut être est-ce voulu mais au final cela reste confus. L'univers graphique des deux auteurs est similaire, c'est sûrement ce qui les a rapproché mais le choix se révèle-t-il au final judicieux ? On est bien loin de la tension et de la sensualité que peuvent faire transparaître Jean-François Charles (Indian Dreams) ou Ana Mirallès (Djinn) pour ne parler que des séries qui ont une actualité brûlante.

Exotisme un peu fade qui n'a apparemment pas trouvé son public vu la décision de l'éditeur de ne pas poursuivre l'aventure au-delà de ce 3e tome. Une fin comme celle-là est toujours triste mais c'est malheureusement souvent la destinée des séries qui ne sortent pas du lot.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

La fugitive
3. Coda

  • Currently 2.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.4/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    voltaire Le 01/02/2008 à 10:01:16

    Epilogue de cette fugace (pour ne pas dire fugitive !) série. Nous sommes en Afrique, au Congo où Désiré doit préparer son championnat d'Afrique. C'est peu de dire que Coralie est bien vue par le coach de son compagnon.
    Le plus intéressant -à mes yeux en tout cas- ne réside pas tant dans l'énigme policière -assez quelconque- mais dans cette confrontation du traditionnel millénaire et de l'esprit rationalistes des lumières (représenté par Coralie).
    Aucun des deux ne peut prétendre à la complétude, chacun apporte des réponses différentes -à des questions différentes qui plus est et aucun ne complète véritablement l'autre.
    En attendant, cet album bénéficie de la présence d'un tueur habillé en prêtre et qui fait véritablement le sel de l'album.
    La fin de l'histoire policière est bien dans le ton désabusé et légèrement amoral de la série.