Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

zankoku na tenshi no you ni shônen yo shinwa ni nare ...tous les otaku connaissent les premiers mots de l'opening de la série d'animation Neon Genesis Evangelion, chanté par Yōko Takahashi en 1995. Érigée au rang de série d'animation culte par certains, honnie par d'autres, Evangelion a fait couler beaucoup d'encre que ce soit sous sa forme originelle ou ses déclinaisons papiers.

Pour les lectrices et lecteurs qui seraient passés à côté du phénomène, Evangelion est une histoire complexe, mélangeant science-fiction, Kaiju, drama et psychologie, avec un zeste de comédie adolescente. L'histoire commence en 2015, après que l'humanité a vécu le second impact, une catastrophe ayant rayé une partie de l'humanité de la carte. La vie a repris dans de nouvelles villes telle que Tokyo-3. Jusqu'au jour où une mystérieuse créature nommée ange apparait semant le chaos. Néanmoins, la NERV, une émanation de l'ONU, possède une arme spéciale pour repousser cette menace : l'Evangelion. Malheureusement, il lui faut un pilote capable d'entrer en symbiose avec lui afin de l'utiliser. Le commandant de la NERV, Gendô Ikari, fait appel à son propre fils.

Le manga est signé Yoshiyuki Sadamoto, qui n'est autre que le légendaire chara designer de feu le studio Gainax. Les spectateurs lui doivent, entre autre, le design des personnages des films Les ailes d'Honnéamise, Gunbuster, Nadia le secret de l'eau bleue et plus récemment Summer Wars et les enfants loups Ame et Yuki. Son trait est donc bien connu, non seulement des fans d'animation japonaise, mais aussi du grand public. Dès 1995, Sadamoto entame le version manga d'Evangelion, en parallèle de la série et d'autres projets. Ce qui fait que les lecteurs ont dû attendre 2014 pour avoir le quatorzième et dernier tome de la série, qui offrit une fin compréhensible par tous (en comparaison de la version télévisée).

Le style du designer, parfois critiqué pour son côté "géométrique", est reconnaissable au premier coup d’œil. Néanmoins, force est de constater qu'il maîtrise tous les codes de la narration de la bande dessinée. Cela vaut pour le découpage des planches, qui permet de créer des montée en tension en valorisant les mechas lors des scènes d'actions. Cela est d'autant plus visible que cette nouvelle édition, sortie au Japon pour l'anniversaire de la série, propose un format plus grand. Cela améliore la lisibilité des planches et permet de savourer plus précisément le dessin. Pour le bonheur des porte-monnaie, chaque volume regroupe deux volets de l'édition originelle. De plus, les éditions Glénat ont opté pour un grammage de papier supérieur à celui de la première édition. Le livre prend des atours presque luxueux, avec une jaquette réalisé pour l'occasion, pour le plus grand bonheur des yeux.

Cette perfect edition est un plaisir, voire un régal, puisqu'elle offre un format de lecture très confortable ! Cela permet donc d'apprécier davantage le travail de Yoshiyuki Sadamoto. Le manga adapte les grandes lignes à la série, même si le dessinateur apporte quelques modifications. Les thèmes développés et qui ont fait le succès de la saga frappent de manière juste et forte dans ce premier tome. Les lecteurs (re)découvriront ce savant mélange des complexités des rapports humains ( la relation père-fils, l'amitié, la haine...), teintés de SF, le tout en creux d'une comédie adolescente.

Par J. Vergeraud
Moyenne des chroniqueurs
9.0

Informations sur l'album

Neon Genesis Evangelion Perfect Edition
1. Tome 1

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.