Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Le père Noël est mort Un conte pour les fêtes

04/11/2022 955 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

E n musique, l’album de Noël est un classique et/ou un passage obligé pour les chanteurs. En BD, le Journal de Spirou de l’honorable maison Dupuis se fend chaque année d’un numéro spécial débordant de contes bien-pensants réalisés de bonne grâce par des artistes plus ou moins motivés. Voir Zerocalcare emprunter cette voie est évidemment surprenant. Que les fans de l’homme de la Rebibbia se rassurent tout de suite, Le père Noël est mort n’a que très peu à voir avec Silent Night ou All I Want For Christmas Is You.

En fait de fables, de lutins, de cadeaux et de sapins, c’est un véritable pamphlet politique âpre et violent que l’auteur d’Un poulpe à la gorge a imaginé. L’exploitation des travailleurs, la concentration des entreprises, l’optimisation fiscale, les GAFAM, la course à la violence entre pouvoir et militants, etc., toute l’actualité sociale de ces dernières décennies est mise en scène sous des guirlandes rouge sang. Le propos s’avère revendicateur, les moments chocs affluent et l’argumentaire général demeure, malheureusement limité et sans surprise. En effet, ce détournement de l’imagerie des fêtes de fin d’année ne dépasse jamais le niveau du brûlot «dans ta face». Le cri du cœur et la colère – grandement justifiée - sont entendus, mais une fois passé le grinçant glissement des festivités vers les ravages du néolibéralisme, il ne reste qu'un discours purement démonstratif, déjà raconté ou lu mille fois.

Si le fond n’apporte rien de vraiment nouveau, le ton déconnant et hilarant du scénario permet néanmoins de faire passer la pilule. Le décalage permanent entre les «gentils» et les «méchants», les avalanches de gags impeccablement menés et disséminés au fil des pages rendent la lecture des plus jouissives. En bonus, pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, les intéressantes et pas moins inquiétantes références présentées en fin d’ouvrage ajoutent une couche réaliste à ce libelle dans les règles de l’art.

D’un côté, immensément drôle et sincère, Le père Noël est mort fait mouche. De l’autre, sa construction très convenue se limite à souligner des situations connues sans proposer de réelles avancées. Les croyants dans la cause seront convaincus et rigoleront en étant indignés, les autres assurément pas.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le père Noël est mort
Un conte pour les fêtes

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.