Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Serial

09/09/2022 846 visiteurs 6.0/10 (1 note)

U n homme tente d'abuser d'une adolescente. Elle résiste. Il se montre de plus en plus insistant. Elle se défend et il finit par glisser et s'écraser en bas de la falaise sous le regard indifférent de la jeune fille, qui se lance ensuite dans un nettoyage méthodique des traces qu'elle aurait pu laisser, enfourche une moto dissimulée dans les parages et disparaît. C'est une véritable exécution qui vient d'avoir lieu. Mais la nuit n'est pas encore terminée pour la tueuse. Se débarrassant de sa fausse identité d'adolescente mignonne et naïve, elle se rend chez Jill, qui ignore encore que son mari vient de mourir en essayant d'agresser une gamine, et l'assassine à son tour.

Ce qu'elle ignore, c'est que sa dernière victime avait une amie un peu particulière : Zoé. Cette dernière crie vengeance. Ne vous laissez pas prendre par son apparence. Si elle possède le physique inoffensif d'une enfant de dix ans, elle est en réalité beaucoup plus âgée, le développement de son corps ayant été bloqué lorsqu'elle fut possédée par un démon.

Les lecteurs de Terry Moore reconnaîtront immédiatement un personnage apparu dans la série Rachel Rising. Pour les autres, il vaut mieux être conscient de la nature particulière de cette héroïne. En effet, cet aspect est considéré comme acquis, ce qui risque de désarçonner les néophytes, d'autant que la suite du récit, bien qu'elle emprunte beaucoup plus au thriller classique, possède quelques péripéties fantastiques qui paraissent alors incompréhensibles.

Serial met en scène une femme qui s'en prend à des violeurs et des pédophiles. L'intrigue en tant que telle reste assez classique, se focalisant sur l'enquête menée par Zoé et les crimes successifs de Jenni. Terry Moore est un auteur chevronné capable de mener un album avec beaucoup de savoir-faire. Il sait quand accélérer le rythme et quand une respiration est bienvenue... La lecture est donc très plaisante. Mais pour que le résultat se démarque d'un épisode de Criminal Minds ou autre, il aurait fallu que l'ensemble possède un petit supplément d'âme. L'auteur de Stranger in Paradise nous a habitué à proposer des personnages particulièrement attachants. Malheureusement, cette dimension fait cruellement défaut, ici.

Le scénario ne souffre pas de faiblesse évidente, mais il n'est rien d'autre qu'une chasse au serial killer de plus. Toutes les étapes habituelles sont scrupuleusement présentes. Où se trouve le soupçon d'originalité qui pourrait différencier cette histoire des autres ? L'auteur évite le piège facile du modus operandi des crimes qui passe du glauque à l'immonde. Il est alors permis d'espérer que l'affrontement final entre deux personnages aussi troubles et guidés par des sentiments à ce point complexes débouche sur un climax intéressant. Il n'en est rien, sans doute parce que Jenni, la chasseuse devenue proie, se révèle vite unidimensionnelle et caricaturale. S'il n'y a rien de franchement négatif à relever, il n'y a surtout rien de clairement positif non plus. L'ensemble se lit facilement, sans déplaisir. Quelques scènes sont très réussies, dont l'une exposant la capacité d'adaptation sociale des psychopathes, qui rappelle tout le talent de "direction d'acteurs" du dessinateur. Mais une fois le livre refermé, il ne reste pas grand-chose. Quelques heures qui sont passées sans passion, ni ennui.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Serial

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.