Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Box (Morohoshi) 1. Qu'y a-t-il dans la boÎte ?

05/09/2022 938 visiteurs 7.0/10 (1 note)

I ls sont sept, de tous âges et origines sociales. Ils ne se connaissent pas. Tous ont reçu un casse-tête à résoudre : une « app’ »sur un téléphone portable, une grille de mots croisés sans définitions, une "boîte à secret" en marqueterie de la région d'Hakone, un rubik's cube... S'ils en résolvent un, eux seuls remarquent les mystérieux phénomènes qui ne manquent pas de se manifester. Mus par une force irrésistible, ils se retrouvent aux abords d'un étrange édifice : un cube sans porte ni fenêtres qui est apparu au centre d'un parc. Il semble n'exister qu'à leurs yeux. Les promeneurs déambulent sans se soucier une seconde de la présence de cet attroupement à côté d'une structure aussi incongrue. Surgit alors Kyoko, une jeune fille qui paraît savoir de quoi il retourne, mais se garde bien d'apporter la moindre explication.

Morohoshi Daijiro reste un auteur plutôt confidentiel en Europe. Il n'y eut guère que Doki Doki pour publier partiellement Shiori et Shimiko, manga horrifique et déjanté. Au Japon, il est par contre admiré par Hayao Miyazaki, Naoki Urasawa et même Osamu Tezuka. Fort d'une carrière de plus de cinquante ans, il signe avec Box un récit d'horreur en trois tomes qui s'annonce très prometteur. Le scénario avançant au gré de la résolution des énigmes soumises aux personnages, la lecture possède un aspect ludique qui n'est pas désagréable. Au fil des chapitres, les révélations s'enchaînent, faisant progressivement apparaître un monde clos à la fois absurde et terriblement codifié. Le motif récurrent du cube, que ce soit la forme géométrique ou la boîte, apporte une cohérence dans un univers qui échappe à toute logique. Très marquée par l'imaginaire japonais peuplé de Yo-Kais et de créatures obscènes, l'iconographie glisse progressivement vers un style de plus en plus baroque, lorgnant vers l'eru-guro.

Ce premier tome plante le décor avec efficacité. La structure est simple et sans fioritures. Il reste perturbant pour le lecteur occidental de se trouver confronté à un style assez hybride, entre horreur pure et bouffées plus humoristiques, qui paraissent parfois à contre-courant du ton général. Mais le concept est suffisamment intrigant pour que l'atmosphère générale ne soit pas polluée par les petits gags visuels qui parsèment les planches, comme les interventions "méta" de Kyoko. Reste à savoir si la suite trouvera le moyen de continuer de surprendre et maintenir le sentiment de malaise qui domine jusqu'à présent.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Box (Morohoshi)
1. Qu'y a-t-il dans la boÎte ?

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.