Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Métax

05/09/2022 789 visiteurs 6.0/10 (1 note)

L a Ville dépendait du Métax, ce minerai mystérieux découvert il y a bien longtemps pas les Fondateurs. Protégée par de hauts murs, elle prospérait grâce à l'exploitation de cette ressource essentielle à son fonctionnement. Une partie de la compagne est depuis défigurée par les sites d'extraction qui se sont épuisés les uns après les autres. Officiellement, il n'y a aucune inquiétude à avoir. La découverte d'un nouveau gisement est imminente. Pourtant, dans les coulisses, l'ambiance est tout autre. Les sbires du roi font clairement comprendre à l'ingénieur en charge de la prospection qu'un échec serait perçu comme une trahison. En effet, hors du palais, la colère gronde. Des attentats se multiplient et une mystérieuse maladie se répand dans la population.

Même si l'univers décrit dans Métax se situe des années-lumière du nôtre, la métaphore est plus qu'évidente. Antoine Cossé mélange les genres avec brio, entre tragédie antique, science-fiction et critique sociale. D'étranges terroristes arborent des masques qui évoquent à la fois @nonymous et les coryphées du théâtre grec classique. Des motards sillonnent de longues routes qui serpentent inlassablement, comme si elles ne menaient nulle part. Une mise en page très cinématographique apporte beaucoup de dynamisme à un scénario qui opte pour des ruptures de ton inattendues. Le graphisme s'appuie sur un lavis charbonneux qui accentue une atmosphère de mort lente, entre oxydation et moisissure. L'introduction de la couleur dans la dernière partie apporte alors toute sa dimension à une séquence onirique essentielle lors de la conclusion. Tout le livre est construit sur un jeu d'oppositions et de renversements. La révolution n'est pas loin.

Le propos paraît malgré tout assez attendu. Le mélange de symbolisme et de réalisme pour dénoncer les dérives actuelles est presque trop dans l'air du temps. Les crises économiques et écologiques à répétition et le peu de réponses apportées tendent pourtant à montrer que continuer de taper sur le même clou, aussi dérisoire que cela puisse sembler, reste nécessaire. Il faut plus d'un coup de marteau pour l'enfoncer.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Métax

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.