Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Eva Miranda

07/11/2005 9324 visiteurs 4.6/10 (5 notes)

E va Miranda, belle et intrigante, débarque de son Ananassa natal pour conquérir le cœur de Ron par tous les moyens. Celui-ci, futur héritier de l'empire Stone, n°1 mondial du soda , va tenter d'épouser contre l'avis de ses parents, Cindy, une fille de pâtissière dont il est fou amoureux. Eva arrivera-t-elle à ses fins ? Ron pourra-t-il convoler selon ses vœux ? Quelle est la terrible nature de la liaison de Cora Melona, mère de Cindy et Dan Stone père de Ron ? Les ventes de soda vont-elles continuer à progresser ? Les enfants sans idées mal placées auront-ils leur dose de Limbo, le premier goûter au bromure ?

Giardino nous a habitué à plus de sérénité dans ses œuvres passées (Sam Pezzo, Max Fridman, Jonas Fink, …). Seul l'album Little Ego laissait apparaître un certain goût pour la caricature, l'humour et l'absurde. En confiant son sort à Giovanni Barbieri, il remet en jeu son image et arrive à surprendre. Le choix de cette caricature de Soap opéra à cible "ménagères de plus de 40 ans" est extrême, par son traitement jusqu'au boutiste, tant au niveau graphique que scénaristique.

Les couleurs flashies et les personnages stéréotypés, nous replongent directement dans les plus belles heures passées devant le petit écran à s'enflammer devant les Feux de l'amour ou Santa barbara. Imaginez que vous êtes une ménagère de plus de 40 ans et vous verrez, les souvenirs vont revenir très rapidement. Si vous n'y arrivez pas : demain, 13h50 sur TF1 ! Giardino nous prouve son talent en passant de la rigueur d'un Max Fridman, froid et rigide, à la torride Eva Miranda sans changer son style si caractéristique.

Giovanni Barbieri offre une critique acerbe mais tellement vraie de notre société de consommation. Il peint au vitriol les relations, humaines et commerciales, d'un groupe d'individus représentant une classe sociale aisée qui, lorsqu'elle est mise en scène, sert souvent d'alternative virtuelle aux problèmes rencontrés par la cible visée, cette fameuse ménagère. Tout est tourné en ridicule, les pubs entrecoupant sans cesse notre lecture sont là pour le rappeler. Ne vous y trompez pas, ce n'est pas la vraie vie !

Si l'approche et la volonté des auteurs ne sont pas critiquables, la répétition des mises en situation et des publicités alourdit l'ensemble et le rend légèrement indigeste sur son dernier tiers. L'intérêt du lecteur se concentre alors exclusivement sur l'issue de cette intrigue amoureuse et burlesque. Et comme l'épilogue est digne d'un épisode intermédiaire de feuilleton américain...

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
4.6

Informations sur l'album

Eva Miranda

  • Currently 3.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    nestor Le 23/10/2005 à 11:20:55

    Excellent, ça sonne mieux.

    Pas trop difficile à comprendre juste du deuxième degré dans la plus pure tradition de la ligne claire des années 70 version actuel.

    J'ai passé un trés bon moment de rigolade avec cette critique situasioniste de la soap société.

    Vivement le tome 2, bravo mr Giardino.

    Donc à lire d'urgence.

    edgarmint Le 14/10/2005 à 21:20:54

    NUL, ça sonne bien.

    Si j'ai bien compris la démlarche, il s'agit de transposer un scénario de soap opéra pour TV en BD, avec des pubs au milieu... Bon ben voilà, la médiocrité des soap opéra et retranscrite en BD, super...

    J'avais acheté cette BD par principe parce que d'habitude Giardino sort du travail de qualité et que je pensais que je passerai un bon moment... échec sur toute la ligne, je ne suis même pas allé jusqu'au bout...

    Même le dessin n'a rien d'enthousiasmant, et que dire des couleurs "flashy" si ce n'est "Arrrgh pitié plus jamais ça".

    Donc NUL, absolument NUL. La médiocrité à l'état pur.