Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le chat 13. Le chat a encore frappé

03/11/2005 19126 visiteurs 6.5/10 (4 notes)

D epuis 1973, le Chat nous fait rire. Nous ? On dira plutôt "les". Les Belges. Car c'est pour eux que la charmante bestiole a commencé à philosopher. Puis la France, la Suisse, le Canada... la francophonie entière a été envahie par les calembours et aphorismes de Geluck, qui y font cependant moins rire. De là à parler d'humour belge, il y a un pas que nous ne franchirons pas, de peur de sortir de la case.

Ainsi donc le Chat nous revient dans ce tome 13 qui, loin de lui porter malheur, le conforte dans ses opinions bien arrêtées sur les ingénieurs de chez Ikéa, Descartes et les "pommes pommes girls". Après nous avoir fait un peu peur dans le tome précédent, Geluck a retrouvé toute sa verve et son inspiration, et ses gags se renouvellent avec bonheur. Comment ne pas goûter tout particulièrement ses maintenant classiques détournements de gravures, qui sont de petits bijoux de drôlerie. Pas besoin de disserter cent-sept ans sur son dessin d'une redoutable efficacité. Son personnage rondouillard, sans être véritablement attachant, nous est à tous sympathique, et il suffit pour s'en convaincre de voir l'énorme merchandising fait autour de la série.

Un bon album finalement, qui donne un moment de détente très appréciable, où les éclats de rire occupent une place non négligeable. Encore !

Par Léga
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Le chat
13. Le chat a encore frappé

  • Currently 3.79/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (38 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    voltaire Le 13/05/2008 à 21:57:06

    Un chat simplement bon, est-ce possible ?
    Geluck prouve que oui. Ce n'est pas que livre soit mauvais, on rit de bon coeur mais sans l'intensité et la régularité des précédents albums.
    Cela étant un "mauvais" Geluck reste quand même un bon bouquin, alors que de bons bouquins chez d'autres n'atteignent pas le niveau d'un mauvais Geluck.
    Et cette dernière maxime est digne du Chat.