Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les mapmakers 1. Et la magie oubliée

29/05/2022 1896 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L es Manteaux Noirs règnent en despotes sur Alden, une bourgade campagnarde, entourée de forêts, dont l’activité économique principale est liée à une carrière de briques. Alidade Rose et Lewis Briar, des adolescents rêveurs et aventureux, sont amis. Un jour, une de leurs promenades se transforme en escapade et enfreint une interdiction majeure du pouvoir en place : ne jamais dépasser les limites de la ville. Surpris par la soldatesque locale, ils sont reconduits manu militari dans leurs familles respectives, sous l’autorité de Constable Atwater, cheffe du territoire. La menace pèse sur les voisins, voire sur toute la population de la ville, d’être collectivement punis pour l’infraction des deux espiègles. Personne ne doit même penser au « monde du dehors » ; il est préférable de s’adonner au quilting, innocente activité de couture de réalisation de patchworks. Mais c’est compter sans l’effronterie d’Alidade. Au cours d’une fugue nocturne, elle aperçoit une poignée de porte sur un tronc d’arbre. La jeune fille passe de l’autre côté et se retrouve prisonnière d’un refuge, dans lequel elle découvre une vieille carte poussiéreuse, dont surgit Blue, un Memri, volatile doté de la parole, qui s’enquiert, avec inquiétude, des Mapmakers.

Les Mapmakers et la magie oubliée est signé par Cameron Chittock et Amanda Castillo, respectivement scénariste et dessinatrice, tous deux Américains et réalisant leurs premiers pas dans l’univers du roman graphique. Le récit est prévu en trois volumes. Chittock s’octroie donc le temps et le rythme nécessaire pour installer la situation initiale, sans précipitation et sans à-coups. Ainsi, les fondations de cette histoire riche sont posées en toute fluidité, favorisant ainsi une réelle immersion. Destinée avant tout à un lectorat jeune, l’histoire convoque des éléments merveilleux, historiques et dramatiques, dans un équilibre maîtrisé, le tout saupoudré d’éléments comiques de bon aloi. Le duo Alidade-Lewis reprend le classique contraste entre l’individu téméraire et pétillant, et son compère peureux et lâche. L’animal fantastique, sorte de Yoda réincarné dans un phénix, sert de guide spirituel et de professeur, parfois désespéré par les piètres progrès de ses ouailles.

Le graphisme de Castillo puise clairement sa source dans l’esthétique Manga, dans laquelle elle a grandi et dont elle reprend la clarté de la ligne, la simplicité des décors, l’économie des accessoires et les wide open eyes. Néanmoins, le contexte est celui d’un territoire d’Amérique du Nord à la temporalité indéfinie. De l’univers dessiné japonais à Alice de Lewis Caroll, ce récit universel, derrière une fantaisie fraîche et prenante, aborde avec subtilité des thèmes graves, tels que l’oppression, l’engagement et la nécessaire harmonie entre l’humanité et la nature. Les Mapmakers et la magie oubliée saura ravir les pré-adolescents, mais leurs parents pourront aussi le lire à la dérobée, sans perdre leur temps.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les mapmakers
1. Et la magie oubliée

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.